[Vidéo] Début des essais en situation pour le RER Nouvelle Génération d'Alstom et Bombardier

Alstom et Bombardier ont débuté les essais dynamiques de leur nouveau RER NG. La livraison des premières rames est toujours prévue pour 2021, malgré plusieurs indices qui laissent supposer de probables retards.

 

Partager
[Vidéo] Début des essais en situation pour le RER Nouvelle Génération d'Alstom et Bombardier
Les tests réalisés sur le nouveau RER doivent durer seize mois.

Il est (enfin) sorti des hangars ! Le nouveau RER NG (Nouvelle Génération), qui doit venir progressivement remplacer les actuels trains des lignes D et E du réseau francilien, a effectué ses premiers essais dynamiques en situation jeudi 4 juin.

Début de 16 mois d'essais

Ces tests en situation doivent permettre de vérifier les réglages de la traction et du freinage des machines, ainsi que les équipements de sécurité, l'aide à la conduite, ou encore la résistance des structures.

Ils sont menés sur les anneaux d’essais du centre d’essais ferroviaire 1 à Petite-Forêt (Nord), du centre d’essais ferroviaire 2 à Tronville-en-Barrois (Meuse), du centre d’essais de Vélim (République Tchèque) et du centre d’essais de Wildenrath (Allemagne) ainsi que sur le Réseau Ferré National (RFN).

Durant cette phase qui va durer seize mois, les techniciens vérifieront que les performances du train répondent aux obligations réglementaires des Spécification Techniques d'Interopérabilité (STI) et du Document des Références Nationales (DRN). Des organismes indépendants seront chargés de délivrer des certificats de conformités aux normes nationales et européennes.

(crédit : Alstom/Nicolas Caillon)

1,6 million de passagers concernés à l'horizon 2024

L’autorité organisatrice des transports et la SNCF ont choisi d’affecter les premiers trains sur la ligne D du RER, avant qu’ils équipent ensuite la ligne E. Cette dernière doit faire l'objet de travaux sur la portion ouest avant que les nouvelles machines ne circulent. Le réaménagement d'une ligne existante entre Mantes-la-Jolie et la Défense et le percement d'un tunnel entre la Défense et Haussmann Saint-Lazare sont ainsi prévus à l'horizon 2024.

Une fois terminées, les deux lignes devraient accueillir 1,23 million de passagers quotidiens (615 000 pour la ligne D et 620 000 pour la ligne E).

A LIRE AUSSI

Alstom avance sur deux voies avec le train autonome

Une commande de 255 rames évaluée à 3,7 milliards

En tout, 255 rames de RER NG ont été commandées par la SNCF en 2017, pour des livraisons devant s'étaler au rythme de trois rames par mois à partir de janvier 2021. Financé par Ile-de-France Mobilités, dans ce qui a été qualifié de "contrat du siècle" par la présidente de la région francilienne Valérie Pécresse, le montant total de la commande dépasse les 3,7 milliards d'euros.

A LIRE AUSSI

Alstom et Bombardier décrochent un méga contrat de 2,9 milliards d’euros pour les métros parisiens

Probables retards de livraison

Si aucune annonce officielle de retard n'a fuité, la présidente de la Région Ile-de-France a exprimé à plusieurs reprises ses inquiétudes. En novembre dernier, dans son discours inaugurant un tunnelier destiné à creuser le prolongement du RER E, Valérie Pécresse a averti le consortium formé par Alstom (70%) et Bombardier (30%) : "Quand on a la chance d’avoir un contrat de 3 milliards d’euros, on doit être à l’heure dans la livraison."

A LIRE AUSSI

Pour le RER NG, Alstom et Bombardier ne seront peut-être pas à l’heure

Trois mois plus tard, en visite sur le site de production de Bombardier à Crespin, près de Valencienne (Nord), où sont assemblés les RER NG ainsi que les trains Regio 2N, Valérie Pécresse a renouvelé son avertissement. "Il y a trois mois, en comité de suivi, on nous a annoncé six mois de retard, a-t-elle confié. Mais j'ai bon espoir qu'il soit rattrapé". Les deux constructeurs se sont empressés de rassurer l'élue en lui promettant que ce retard serait rattrapé à l'été.

Valérie Pécresse en a également profité pour rappeler à l'ordre le constructeur canadien au sujet de malfaçons et de retards dans la livraison des trains Regio 2N, en service sur la ligne R du Transilien depuis 2018. Sur les 32 rames livrées (au lieu des 42 prévues), huit ont cumulé des incidents, obligeant la SNCF à refuser deux rames en février 2019. Des problèmes que les constructeurs ont réglés lors des livraisons ultérieures.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS