Quotidien des Usines

[Vidéo] Coup d'envoi du gigantesque chantier de démantèlement d’Eurodif, l’ancienne usine d’enrichissement du Tricastin

, , , ,

Publié le

Vidéo Inexploitée depuis 2012, l’ancienne usine d’enrichissement du Tricastin (Drôme) va enfin pouvoir être démantelée. Très attendu, le décret autorisant Orano à lancer les opérations de déconstruction a été publié au Journal Officiel. Ce chantier devrait durer une trentaine d’années et représente un investissement de 1 milliard d’euros.

[Sortie d'usine] Coup d'envoi au démantèlement d’Eurodif, l’ancienne usine d’enrichissement du Tricastin
Les opérations de démantèlement d'Eurodif au Tricastin devraient durer une trentaine d’année.
© D.R.

C’est une page d’histoire de l’industrie nucléaire française qui s’apprête à être tournée. Le complexe processus administratif étant arrivé à son terme, le décret autorisant Orano à procéder au démantèlement de l’usine d’enrichissement Eurodif (rebaptisée Georges Besse en 1988), implantée sur le site du Tricastin dans la Drôme, a été publié au Journal Officiel le 7 février.

Créée en 1973, l’usine qui exploitait une technologie d’enrichissement par diffusion gazeuse, aura contribué à l’alimentation en uranium enrichi d’une centaine de réacteurs en France et dans le monde jusqu’à son arrêt total en 2012 et son remplacement par GB II. Budgétées à hauteur d’1 milliard d’euros, les opérations de démantèlement devraient durer une trentaine d’années et réellement démarrer dans sept ans, le temps de construire les ateliers et les équipements nécessaires pour déconstruire le site.

Ces unités seront notamment utilisées pour la découpe des équipements industriels à l’aide de cisailles hydrauliques, la densification des éléments du procédé industriel et des équipements, l’objectif étant de réduire autant que possible les volumes et d’en assurer le conditionnement. Et l’enjeu est de taille puisque ce chantier concerne les 1 400 étages qui constituaient la cascade de diffusion, soit 160 000 tonnes d’acier, 30 000 tonnes d’équipements divers et plus de 1 300 kilomètres de tuyauteries.

Découvrez-le dans la vidéo réalisée ci-dessous par Orano.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte