L'Usine Aéro

[Vidéo] Cinq données clés à retenir avant de postuler dans l’aéronautique

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vidéo Vous envisagez de postuler dans le secteur de l’aéronautique ? La rédaction de L’Usine Nouvelle a rencontré jeudi 8 juin, Antoine Lecoq, managing director chez Page Personnel. Retrouvez les cinq données clés à retenir avant de déposer votre candidature.

[Vidéo] Cinq données clés à retenir avant de postuler dans l’aéronautique
Les cinq données clés du secteur aéronautique à connaître avant de postuler
© Sculpt, LLC

Le salon du Bourget ouvre ses portes le 19 juin. Le village emploi y tiendra une place de choix. Préparer sa visite s’avère essentiel. La rédaction de L’Usine Nouvelle rencontre, pour vous, des professionnels du recrutement des secteurs de l’aéronautique, du spatial et de la défense. Jeudi 8 juin, Antoine Lecoq, managing director du cabinet de recrutement Page Personnel, fait le point sur le marché de l’aéronautique. Voici les cinq points à retenir avant de postuler dans le secteur.

 

 Les profils les plus recherchés

Le marché de l’emploi dans l’aéronautique se porte bien. Antoine Lecoq précise que “les carnets des entreprises et de la plupart des acteurs du secteur sont pleins”. Les programmes de R&D sont globalement terminés. La tendance du recrutement se porte sur les métiers liés  la production, capable de manager les processus mis en œuvre.

Les profils les plus recherchés sont des spécialistes de logistique, les techniciens de méthode, les techniciens de maintenance. Le secteur aéronautique à l’image de l’ensemble de l’industrie recherche beaucoup de métiers de premier niveau : usinage, câblage, le montage. Ces profils s’avèrent assez difficiles à trouver.

 Les bassins d’emploi

30 % des emplois se situent en Ile-de-France, dans les sièges de plus grosse entreprise du secteur. La région toulousaine demeure un écosystème important de la filière. Beaucoup de formation s’y sont regroupées. Bordeaux et ses environs concentrent aussi un nombre important d’emplois. Certains sous-traitant sont implantés en Provence-Alpes-Côte-D’azur, dans le Pays de la Loire et la Normandie.

 Les compétences essentielles

Selon le managing director de Page Personnel “Une coloration aéro est un plus” avec un passage dans une école d’ingénieur spécialisée sur le secteur aéronautique. L’anglais est indispensable que ce soit pour consulter la documentation ou évoluer dans un contexte international. 80% du secteur est tourné vers l’export. Un candidat doit faire preuve d’adaptabilité, aux changements, aux nouvelles technologies et à l’innovation.

 Le processus de recrutement

Chez Page Personnel, les entretiens sont systématiquement réalisés en face à face. Le cabinet y évalue les compétences et les savoir-être du postulant. Ces points sont évalués par prise de références dans d’anciens postes. Le spécialiste du recrutement peut avoir recours, à la demande de ses clients à des tests d’évaluation. Ces derniers peuvent porter sur le raisonnement, la logique ou des mises en situation.

 Les nouveaux métiers liés à la transformation digitale

De nombreux nouveaux métiers sont liés aux systèmes embarqués ou à la robotisation. Certains en sous-traitants commencent à investir dans l’optimisation de leur outil de production et s’adapter aux nouvelles technologies. L’intelligence artificielle fait une percée dans le domaine des études. Sur ce type de profils, une expertise pointue prime sur un parcours dans l’industrie aéronautique.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte