Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Cinq astuces à retenir avant de postuler chez Thales

Cédric Soares , , , ,

Publié le

Vous envisagez de postuler chez Thales ? La rédaction de L’Usine Nouvelle a rencontré Vincent Mattei, son responsable recrutement et mobilité. Retrouvez les cinq astuces à retenir avant de déposer votre candidature.

[Vidéo] Cinq astuces à retenir avant de postuler chez Thales
cinq astuces à retenir avant de postuler chez Thales
© © Charles Platiau / Reuters

 

 

En préparation du salon du Bourget, la rédaction de l’Usine Nouvelle rencontre des professionnels du recrutement des filières de l’aéronautique, du spatial et de la défense. Mardi 6 juin, Vincent Mattei, responsable recrutement et mobilité, chez Thales,  a confié ses attentes vis-à-vis des futurs candidats. Voici les cinq conseils à retenir avant de postuler pour un emploi ou un stage au sein du groupe. 

1 - Mettez en avant vos savoirs-être

 Dans leur processus de recrutement, les ressources humaines de Thales vérifient les savoirs-faire scientifiques et techniques mais aussi les savoirs-être. Les équipes recherchent des futurs collaborateurs en phase avec les valeurs de l’entreprise. Les candidats doivent faire preuve d’esprit d’équipe, de sens de l’innovation et de capacité à interagir avec les clients.

 2 - Ne venez pas en mercenaire

Pour Vincent Mattei, responsable recrutement et mobilité, le pire candidat possible est celui qui vient en “mercenaire”. Le cadre des ressources humaine utilise le qualificatif pour désigner les postulants changeant d’emploi et d’entreprise régulièrement afin d’augmenter, rapidement, leur rémunération. 

3 -  Soyez transparent sur vos mauvaises expériences

 Tout au long d’une carrière, il est normal de vivre une voir plusieurs expériences professionnelles qui n’aient pas été couronnées de succès. Pour un responsable du recrutement les cacher, lors de l’entretien, s’avère être une attitude pénalisante. Le candidat doit être capable de prendre de la hauteur, d’analyser les causes de son échec et d’en tirer des enseignements.

 4 -  Ciblez vos candidatures

 Postuler dans un grand groupe via une candidature spontanée est improductif. Les ressources humaines reçoivent un nombre important de CV. Il leur est impossible pouvoir qualifier ceux qui ne sont pas ciblés.

 Vincent Mattei conseille aux futurs candidats d’utiliser les différents filtres mis à disposition dans la rubrique carrière du site de Thales. Les postulants peuvent trier les annonces par types de contrats, zones géographiques et métiers. L’expert conseille de cibler un ou deux métiers.

 Les salons étudiants et professionnels offrent une excellente opportunité de rencontrer les équipes de l’entreprise. En plus des responsables recrutement, le spécialiste y investit également de nombreux experts et managers. Echanger avec eux permet de d’affiner son projet professionnel et de vérifier l’adéquation de son profil avec ceux recherché par le groupe.

 Thales sera présent sur le salon du Bourget afin de présenter ses métiers et proposer des opportunités d’emploi, de stage, d’alternance et de V.I.E.

 5 -  Maîtrisez  au moins trois langues

 Les salariés de Thales évoluent dans un contexte international. Maîtriser l’anglais est un prérequis indispensable. Selon les missions, une troisième langue peut s’avérer nécessaire. Il peut s’agir, par exemple, de l’espagnol, de l’arabe ou du chinois. La pratique d’une troisième langue s’avère être un plus dans le processus de recrutement.

Réagir à cet article

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle