Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Ce pilote d'Airberlin fait voltiger 200 passagers avec son Airbus A330-200

Sybille Aoudjhane , ,

Publié le , mis à jour le 19/10/2017 À 18H32

Vidéo Pour son dernier vol, un pilote d’Airberlin a entrepris une figure quelque peu risquée juste avant l’atterrissage. L'A330-200 virevolte dans une manoeuvre spectaculaire...avec 200 passagers à bord !

[Vidéo] Ce pilote d'Airberlin fait voltiger 200 passagers avec son Airbus A330-200 © Airbus

The Local rapporte qu'un pilote du vol Airberlin AB 7001 a fait une jolie manoeuvre avant d'atterrir. L'Airbus A330 revenait des Etats-Unis, lundi 16 octobre dernier, avec 200 personnes à bord en direction de Dusseldorf (Allemagne). Mais juste avant de toucher le sol, il est reparti faire un tour, créant à coup sûr une certaine angoisse chez les passagers.

Selon le journal, c’était le dernier vol transatlantique de la compagnie qui a fait faillite au mois d'août. Celle-ci avait au préalable discuté avec le centre de contrôle et ils ont autorisé un retour vers la gauche, juste avant l’atterrissage.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

25/10/2017 - 12h15 -

Concernant ce dernier vol Air Berlin, bien que peut courant, ce low pass ne s'improvise pas. Il se prépare à l'avance avec l'autorisation de toutes les parties du contrôle aérien, des règles de l'avionneur, des responsables de la compagnie et des passagers. Contrairement à ce que vous prétendez, une low pass de ce style, suivie d'une left turn à taux de montée faible n'est pas du tout effrayant. Il est spectaculaire vu de l'extérieur. A l'intérieur, c'est normal voire très agréable. Cette procédure est effectuée occasionnellement par des compagnies ou avionneurs. En regardant cette vidéo, pas de signes de perte de vitesse, espace parfaitement dégagé de tout trafic, approbations du approche landing et local trafic, aucun afflux de service de sécurité au roulage. Un équipage qui aurait improvisé cette figure, serait suspendu sur le champ et passerait un sale quart d'heure en commission. Ne transformez pas un bel acte bien préparé , sans danger en drame par goût du scoop périple.
Répondre au commentaire

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus