[Vidéo] Bombardier crée la surprise au salon Ebace avec deux nouveaux avions d’affaires

En marge de l’Ebace, le salon de l’aviation d’affaires qui ouvre ses portes le 29 mai à Genève, Bombardier a présenté deux nouveaux modèles de jets d’affaires à long rayon d’action et à fuselage large, les Global 5500 et 6500. Des versions dotées de moteurs Rolls-Royce développées dans le plus grand secret.

Partager
[Vidéo] Bombardier crée la surprise au salon Ebace avec deux nouveaux avions d’affaires
Bombardier a dévoilé le Global 6500 à Genève.

A l’ère de Flight radar, des spotters amateurs et des réseaux sociaux, peut-on encore développer un nouvel avion dans le plus grand secret ? Oui, répondent Bombardier et Rolls-Royce. Le 27 mai à Genève, en marge du salon Ebace consacré à l’aviation d’affaire, ils ont réussi à bluffer la communauté aéro en dévoilant deux modèles dont personne n’avait jamais entendu parler : les Global 5500 et 6500, équipés d’un nouveau moteur de la marque anglaise, le Pearl 15.

Rien n’avait filtré sur cette évolution de la gamme Global – des avions d’affaires de large capacité et long rayon d’action - jusque-là. Bombardier est même allé jusqu’à "maquiller" le nouvel appareil, le Global 6500, en Global 6000 (avec des décalcomanies) pour son premier vol transatlantique, de Montréal à Genève, afin de ne pas gâcher l’effet de surprise.

Toujours plus loin

Les Global 5500 et 6500 sont des évolutions majeures des Global 5000 et 6000, respectivement lancés en 2002 et 2012. Ils offriront 500 et 600 miles marins d’autonomie supplémentaires que les deux modèles de générations précédentes, tout en consommant 13% de carburant en moins et avec une vitesse maximale de Mach 0,90. Ceci grâce à de nouveaux moteurs, les premiers de la nouvelle famille Pearl de Rolls-Royce, et à un nouveau dessin des ailes, entre autres.

Le nouveau moteur Pearl 15 de Rolls-Royce

Bombardier se targue désormais de proposer les autonomies les plus élevées de la catégorie, de 5700 et 6700 milles marins, permettant par exemple de relier Paris à Sao Paulo (pour le 5500) ou Singapour à Londres (pour le 6500). Ces appareils, prévus pour un lancement fin 2019, bénéficieront d’une cabine redessinée, avec notamment les fauteuils "Nuage" introduits sur le modèle Global 7000 (rebaptisé Global 7500, pour coller à la nouvelle dénomination de la gamme), qui doit entrer en service cette année. Les pilotes bénéficieront d‘un système de vision combinée (fusionnant une image infrarouge avec un graphique synthétique), et par ailleurs de commandes de vol mécaniques et non pas électriques.

Des capacités sur le papier supérieures aux modèles phares de la catégorie (les G500 et G600 de Gulfstream ou le Falcon 6X de Dassault) mais à un prix plus élevé : 46 et 56 millions de dollars l’unité pour les 5500 et 6500, 0,5 à 1,5 million de dollars de plus que les modèles concurrents de Gulfstream.

Les deux nouveaux modèles cohabiteront avec les 5000 et 6000 sur les chaines de production de Bombardier à Downsview, près de Toronto (Canada).

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Aéro et Défense

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Equipements sous Pression en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 18/01/2023 - CDI - Aix-en-Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - COBAN

Fourniture et travaux de pose et de dépose de signalisation spécifique

DATE DE REPONSE 23/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS