Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Boeing lève un peu plus le voile sur son drone de ravitaillement pour la Navy

Léna Corot ,

Publié le

Vidéo Après avoir publié une première image mi-décembre, Boeing dévoile un peu plus dans une courte vidéo le prototype de son drone de ravitaillement développé dans le cadre du programme MQ-25. L'objectif de ce programme est d'étendre la capacité des avions de la Navy déployés depuis des porte-avions.

[Vidéo] Boeing lève un peu plus le voile sur son drone de ravitaillement pour la Navy
Boeing a dévoilé quelques images de son prototype de drone de ravitaillement.
© Boeing/Eric Shindelbower/DR

Dans le cadre du programme MQ-25, la division Phantom Works de Boeing a dévoilé mercredi 3 janvier, dans une courte vidéo, son drone de ravitaillement. Le groupe aéronautique avait déjà publié une première image mi-décembre de ce projet restant encore assez secret. Le programme MQ-25 doit permettre à la Navy de se doter d'un drone de ravitaillement pour les avions opérant depuis des porte-avions. De telles drones permettront d'étendre la capacité des Boeing F/A-18 Super Hornet et EA-18G Growler, et des avions de chasse développés par Lockheed Martin F-35C.

En octobre, la Navy a retenu quatre sociétés pouvant lui proposer un drone de ravitaillement : Boeing, Lockheed Martin, General Atomic et Northrop Grumman. Ce dernier ayant annoncé peu de temps après quitter cette compétition, comme le rapporte Defense News. En dévoilant quelques images de son projet, Boeing affirme, quant à lui, qu'il est prêt.

Des tests de roulage sur un porte-avions début 2018

"Notre expertise nous donne confiance dans notre approche. Nous serons prêt à effectuer le premier vol d'essai lorsque le contrat d'ingénierie et de fabrication sera attribué", affirme Don 'BD' Gaddis dans un communiqué. Cet amiral à la retraite dirige actuellement le programme de drone de ravitaillement pour la division Phantom Works de Boeing.

Le drone de ravitaillement fonctionnera en adéquation avec les systèmes de catapulte, de lancement et de récupération contenus sur les porte-avions, précise Boeing dans un communiqué. Le groupe d'aéronautique précisait mi-décembre vouloir tester les moteurs du drone d'ici la fin de l'année 2017 avant d'effectuer des tests de roulage sur un porte-avions début 2018.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle