Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Aéro

[Vidéo] Boeing et Lockheed Martin font voler leur nouvel hélicoptère pour l'armée américaine

Rémi Amalvy , , , ,

Publié le

Vidéo Premier vol réussi pour le Sikorsky-Boeing SB>1 Defiant, le 21 mars, en Floride. Développé par Boeing et une filiale de Lockheed Martin, l'hélicoptère devrait permettre à l'armée américaine de commencer à développer sa prochaine génération d'appareils, dont la mise en service est prévue d'ici 2030.

[Vidéo] Boeing et Lockheed Martin font voler leur nouvel hélicoptère pour l'armée américaine
Premier vol réussi pour ce nouvel hélicoptère
© Sikorsky-Boeing

L'hélicoptère de combat Sikorsky-Boeing SB>1 Defiant a réalisé avec succès son premier vol le 21 mars à West Palm Beach, en Floride. Développé conjointement par Sikorsky, filiale du leader mondial de l'armement Lockheed Martin, et Boeing, l'engin représente un premier pas vers le développement de nouveaux hélicoptères pour l'armée américaine, dans le cadre du programme Future Vertical Lift.

Doté de deux rotors coaxiaux contrarotatifs et d’une hélice propulsive à l’arrière, le Defiant se veut différent des productions actuelles, et est présenté comme "un bond technologique au service du gouvernement des États-Unis", selon un communiqué. Développée par Lockheed Martin, la technologie X2 apporte diverses améliorations, comme une vitesse et une maniabilité accrues, un poids en vol réduit et moins de vibrations, et la possibilité pour l'hélicoptère d'être piloté par une seule personne.

"Defiant est conçu pour voler deux fois plus rapidement et longtemps que les appareils traditionnels, tout en conservant les meilleures performances possibles à basse vitesse et en vol stationnaire. Son utilité est accrue lors de situations où l'accent est mis sur la maniabilité, la survie et la flexibilité, notamment dans des zones contrôlées par l'ennemi", précise Dan Spoor, vice-président de Sikorsky.

A chaque fois que l'hélicoptère volera, des données seront récoltées. Elles permettront à l'armée américaine de définir un nouveau cahier des charges pour la prochaine génération d'appareils, dont la mise en service est prévue pour le début des années 2030.

 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle