L'Usine Aéro

[Vidéo] Arianespace réussit enfin le 250e vol d'une fusée Ariane et célèbre 40 ans d'histoire

Simon Chodorge , , , ,

Publié le , mis à jour le 27/11/2019 À 07H05

Vidéo [ACTUALISÉ] Après deux reports, Arianespace a réussi à faire décoller le 250e vol d'une fusée Ariane mardi 26 novembre. Rétrospective en images des 40 années de missions spatiales effectuées par cette famille de lanceurs européens.

[Vidéo] Arianespace réussit enfin le 250e vol d'une fusée Ariane
La mission VA-250 représente le quatrième lancement réussi de la fusée Ariane 5 en 2019.
© ESA-CNES-ARIANESPACE / Activité Optique Vidéo CSG. JM Guillon

Actualisation du mercredi 27 novembre : Arianespace a finalement réussi le 250e vol d'une fusée Ariane mardi 26 novembre, à 18h23 en Guyane (22h23 à Paris). Prévu au départ vendredi 22 novembre, le décollage a été reporté à deux reprises. D’abord en raison d'une anomalie sur l'alimentation en énergie des moyens sols du pas de tir Ariane 5 puis à cause des conditions météorologiques. “La saga Ariane continuera avec l’arrivée dès 2020 d’Ariane 6 qui répondra parfaitement aux nouveaux besoins de nos clients”, a déclaré Stéphane Israël, président exécutif d’Arianespace, à l’issue de la mission.

Arianespace a lancé la 250e fusée Ariane. Quarante ans après le lancement inaugural d’Ariane 1, Ariane 5 perpétue l’héritage de l’entreprise française et place en orbite deux satellites de télécommunications. Prévu vendredi 22 novembre, le décollage a finalement eu lieu mardi 26 novembre au Centre spatial guyanais (CSG) de Kourou, à 18h23 heure locale (22h23 à Paris).

Quatrième lancement en 2019 pour Ariane 5

La mission VA-250 constitue le quatrième lancement de la fusée Ariane 5 en 2019. Deux appareils ont été positionnés en orbite géostationnaire : le satellite égyptien de télécommunications civiles et gouvernementales TIBA-1 et le satellite de télécommunications mobiles GX5 pour la constellation de l’opérateur Inmarsat.

Retrouvez la vidéo du lancement ci-dessous.

Les fusées Ariane, combien de réussites, combien d’échecs ?

Avec maintenant 250 missions menées entre 1979 et 2019, les fusées Ariane ont enregistré 239 missions réussies pour neuf échecs et trois “échecs partiels” lorsque les satellites étaient placés à la mauvaise orbite. "En 40 ans (1979-2019), Ariane aura lancé 451 satellites pour une masse totale de près de 1 302 tonnes", a précisé l'entreprise après la mission VA-250.

Par ailleurs, 124 clients ont utilisé Ariane à travers le monde et 31 fabricants ont construit les charges utiles des lanceurs. "D'Ariane 1 à Ariane 5, la performance en orbite géostationnaire a été multipliée par 10 (de 1 073 kilos en 1979 pour [la mission] L01, à 10 495 kilos pour VA-250 en 2019)", retrace l'entreprise.

 

 

 

Loading...

Loading...

6 moments marquants des fusées Ariane

24 décembre 1979

La fusée Ariane 1 s’est envolée pour la première fois le 24 décembre 2019. En 1973, après les échecs à répétition de la fusée Europa, l’Agence spatiale européenne (ESA) lance le programme Ariane pour assurer au Vieux Continent un accès à l’espace, indépendamment des États-Unis et de la Russie. La maîtrise d’oeuvre est confiée à la France à travers le CNES et la première fusée réalisera 11 lancements (dont deux échecs) entre 1979 et 1986. 

23 mai 1980 

La seconde tentative de la fusée Ariane 1 pour la mission L-02 se solde par un échec. Le lanceur explose lors du décollage. Le 9 septembre 1982, une autre fusée Ariane 1 s’arrête quelques minutes après le décollage et s’échoue dans l’océan Atlantique.

(Une réplique de la fusée Ariane 1 exposée au Musée de l'air et de l'espace du Bourget. Crédit : Ignis / CC BY-SA 3.0)

4 août 1984

Ariane 3 réalise son vol inaugural le 4 août 1984, presque deux ans avant le premier vol d’Ariane 2. Les deux fusées ressemblent à Ariane 1 avec un troisième étage rallongé. Ariane 3 est identique à Ariane 2 mais dispose de deux propulseurs supplémentaires. Avec six missions, l’histoire d’Ariane 2 est entachée d’un échec lors de son premier lancement en 1986. De son côté, Ariane 3 a réalisé 11 lancements, dont un échec en 1985.  

(D'Ariane 1 à Ariane 5, la famille de fusées entre 1979 et 2019. Crédit : ESA)

15 juin 1988

Dans les années 1990, Arianespace va accélérer considérablement le rythme de ses missions avec le développement du secteur des télécommunications. Plus puissant que ses prédécesseurs, Ariane 4 réussit son premier lancement le 15 juin 1988. Jusqu’en 2003, la fusée va réaliser 116 missions (dont trois échecs) pour mettre en orbite plus de 180 satellites. Elle triple les capacités d’Ariane 3 en pouvant transporter des charges utiles allant de 2 000 à 4 800 kilos.


(Premier lancement d'Ariane 4. Selon l'ESA, la fusée européenne aura assuré 50% des lancements de satellites commerciaux dans le monde. Crédit : ESA)

4 juin 1996

Ariane 5, le dernier modèle de la famille, va battre le record d’Ariane 4 de 74 missions réussies d’affilée. Avant cela, la fusée connaît des débuts difficile. Lors de son premier lancement, le 4 juin 1996, elle dévie de sa trajectoire et doit être autodétruite par les équipes d’Arianespace. Les débris de la fusée retombent en pluie dans la jungle guyanaise et la police doit évacuer certaines zones devant le risque de gaz toxiques. Les images d’époque font partie des rares vidéos qui documentent les échecs des fusées Ariane. Le second lancement du 30 octobre 1997 se solde en échec partiel. Il faut attendre le 21 octobre 1998 avec la mission V-112/503 pour observer le premier succès d’Ariane 5.

Avec 106 lancements entre 1995 et 2019, Ariane 5 connaît un deuxième échec (le dernier) le 11 décembre 2002, pour le vol inaugural de la version Ariane 5 ECA. Les pertes ont été estimées à 640 millions d'euros dans une période difficile pour le marché des gros satellites.

9 mars 2008

Ariane 5 renoue avec le succès et propulse le cargo spatial européen ATV-1 Jules Verne en direction de la Station spatiale internationale (ISS). Avec une longueur de 10 mètres et un diamètre de 4,5 mètres, le ravitailleur pèse près de 20 tonnes. En 2008, il devient le véhicule spatial le plus lourd jamais lancé, affirmant le rôle majeur de l'Europe dans l'exploration de l'espace.

(Le module ATV-1 Jules Verne lors des opérations d'intégration en 2007. Crédit : 2007 ESA-CNES-ARIANESPACE / Activité Optique Vidéo CSG.)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nous suivre

 
 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte