[Vidéo] A Toulouse, la plus grande volière de drones d'Europe

Avec sa nouvelle volière à drones, l'une des plus grandes d'Europe, l'Enac s'est dotée à Toulouse d'un outil majeur de recherche et d'expérimentation pour faire avancer des travaux de conception de nouveaux drones et contribuer à l'intégration des drones dans le trafic aérien.

Partager
[Vidéo] A Toulouse, la plus grande volière de drones d'Europe

La nouvelle volière à drones de l'Ecole nationale de l'aviation civile (Enac), installée depuis peu au coeur du campus toulousain, est un moyen d'expérimentation pour les mini-drones. Elle est unique en Europe : « Par sa dimension et ses équipements, elle est l’une des plus performantes zones instrumentées d’évolution « indoor » de drones d’Europe », insiste Olivier Chansou, directeur général de l'Enac. L'équipement dispose d'un hall dédié aux évolutions de drones de 1000 m3 (10 mètres de côté, 10 mètres de haut) équipé d'instruments de localisation et de mesure à haut niveau. Adossé à un laboratoire informatique, à un atelier mécanique et à une salle d'intégration, il vient renforcer une expertise déjà reconnue dans le domaine des drones.

Spécialisée dans la formation de pilotes et de contrôleurs aériens, l'Enac, école de la DGAC (Direction Générale de l'Aviation Civile) sous tutelle du Ministère de la Transition écologique et solidaire, regroupe aussi des activités de recherche en ingénierie aéronautique, navigation aérienne et pilotage avions. Elle développe depuis 2005 des activités de R&D visant d'une part le développement de drones et de leurs usages civils et professionnels et d'autre part leur intégration dans le trafic aérien en toute sécurité.

Trois verrous technologiques majeurs

« Pour répondre aux attentes du marché et accompagner l'explosion internationale du marché des drones, l'enjeu pour les toutes prochaines années est bien l'intégration des drones dans le trafic aérien », souligne Yannick Jestin, en charge du programme de recherche « Systèmes Drones » à l'Enac. Le marché mondial des mini-drones, tant dans le domaine des loisirs que pour des applications professionnelles, est en effet en très forte croissance. On dénombre, rien qu'en France, pas moins de 350 constructeurs de petits drones (20 d'entre eux occupent les trois quarts du marché) et l'organisme international de contrôle aérien Eurocontrol estime à 400 000 le nombre des seuls mini-drones professionnels en Europe à l'horizon de 2035. « Trois grands verrous technologiques majeurs restent à lever pour accompagner leur intégration dans le trafic aérien, en matière de communication entre les systèmes, de sécurité à bord et de mécanismes d'évitement », précise Yannick Jestin.

Deux grands projets européens

L'Enac est ainsi engagée dans deux grands projets européens. Elle participe, au côté d'une université norvégienne et d'industriels de plusieurs pays européens, au projet européen Class, piloté par Airbus Defence and Space, qui vise à développer les technologies pour un système de gestion du trafic aérien sans pilote en temps réel. Ce projet va permettre d'améliorer les systèmes de détection collaboratifs et non collaboratifs des drones. En parallèle, les équipes de l'Ecole sont également engagées dans Corus, un autre grand projet européen, piloté par Eurocontrol, dans lequel on retrouve des partenaires de 6 pays, pour définir ensemble les futures règles de l'organisation de l'espace à bas niveau (en dessous de 150 mètres d'altitude). « Il s'agit de préparer l'évolution des réglementations européennes et mondiales », explique Yannick Jestin. Ces deux projets s'inscrivent dans le cadre du programme européen SESAR 2020 sur l'avenir de la gestion du trafic aérien en Europe. Ces problématiques de l'insertion des drones dans le trafic aérien sont aussi au cœur de la chaire « Systèmes de drones », mise en œuvre à l'Enac dès 2015, en partenariat avec Engie Ineo, Safran et le groupe ADP.

La certification des systèmes embarqués

Dans le cadre d'une fédération de recherche mise en oeuvre avec ses deux grands voisins toulousains, l'ISAE (Institut supérieur de l'aéronautique et de l'espace) et l'Onera, les équipes de l'Enac travaillent aussi sur un projet structurant visant la certification de systèmes embarqués sûres et robustes destinés aux drones. Ce projet qui associe très étroitement la DGA (Direction Générale de l'Armement) et la DGAC, intègre un volet très complet sur les questions de cybersécurité. Actuellement en cours de définition et de montage financier, ce projet national devrait être lancé officiellement à la fin de l'année 2018.

Ouverte à la communauté scientifique et aux industriels de la filière, la nouvelle volière toulousaine de l'Enac, qui permet de mettre en œuvre des simulations combinant le monde physique (réalité du vol) et le monde virtuel (simulateurs de drones, de trafic aérien, de conditions météorologiques...) devrait contribuer largement à ces nouveaux travaux de R&D.

Découvrez cette volière à drones en vidéo :

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER L'hebdo de la techno

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles clés de l'innovation technologique

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Nouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Auditeur QSE (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Lille

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - SEMISAP

Entretien des réseaux d'assainissement du patrimoine immobilier de la SEMISAP

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS