Véto américain au rachat du carbure de silicium de Cree par l’allemand Infineon

Washington s’appose au rachat en l’état de Wolfspeed, l’activité carbure de silicium de Cree, par le fabricant allemand de semiconducteurs Infineon Technologies. Une position qui a toute les chances de faire capoter la transaction.

Partager
Véto américain au rachat du carbure de silicium de Cree par l’allemand Infineon
Le militaire, l'une des applications de la technologie de Wolfspeed

Une mauvaise nouvelle pour Infineon Technologies. Le fabricant allemand de semiconducteurs ne pourra pas, comme il l’espérait, finaliser le rachat de Wolfspeed, la division de l’américain Cree spécialisée dans les substrats de carbure de silicium pour la construction de puces de puissance et radiofréquences. Washington y est opposé, du moins dans l’état actuel de la transaction. Le redoutable Comité sur l'investissement étranger aux États-Unis (CFIUS), l’organe chargé d’examiner l’impact des fusions-acquisitions sur les intérêts stratégiques et sécuritaires des Etats-Unis, l’a fait savoir aux deux parties.

Un tournant dans la guerre des puces

Pour Infineon Technologies, c’est la déception. "Avec Wolfspeed, nous allons devenir numéro un mondial des semiconducteurs de puissance en carbure de silicium, affirmait Reinhard Ploss, PDG du groupe, lors de la conclusion de l’accord en juillet 2016. Nous voulons devenir aussi numéro un dans les circuits de puissance radiofréquences. Cela va nous aider à accélérer l'introduction de technologies innovantes sur marché, répondant aux besoins futurs de la société en termes d'efficacité énergétique, de connectivité et de mobilité". Le fabricant allemand espérait finaliser cette transaction de 850 millions de dollars en cash à la fin de 2016. Mais c’était sans compter avec l’extrême vigilance des autorités américaines.

Avec la montée sans précèdent de la vague de consolidation dans les semiconducteurs, Les Etats-Unis ont pris conscience de l’importance à préserver leurs champions dans ce secteur qu'ils jugent stratégiques pour leur prospérité économique et leur sécurité nationale. Mais jusqu’ici, Ils se sont opposés surtout à des transactions impliquant des investisseurs chinois. Le fait qu’ils s’en prennent maintenant à un repreneur allemand prouve leur détermination à défendre leurs semiconducteurs même contre leurs alliés. Un véritable tournant dans la guerre des puces.

Problème de technologie duale

Cree et Infineon Technologies ne précisent pas les motifs invoqués par le CFIUS pour justifier son véto. Mais l’opposition de Washington peut s’expliquer par ses craintes de voir la technologie de Wolfspeed tomber dans le militaire. Le carbure de silicium trouve en effet des applications duales. Comme substitut au substrat classique de silicium, il permet la montée en puissance dans des applications de conversion d’énergie dans l’automobile ou les énergies renouvelables, et en fréquences dans les systèmes de communication sans fil comme les mobiles. Autant de bénéfices qui peuvent aussi se décliner dans le militaire.

"Les deux parties estiment que la transaction dans sa forme actuelle a peu de chance d'être approuvée par le CFIUS, commente Cree dans un communiqué. Elles cherchent à savoir s'il existe des solutions de rechange pour modifier les conditions de la transaction afin de résoudre les problèmes réglementaires. Rien ne garantit qu’elles parviennent à une solution qui sera approuvée par le CFUIS. Par conséquent, la conclusion de la transaction reste incertaine." L’opération semble mal partie. On voit mal comment Cree pourrait isoler les applications militaires de Wolfspeed pour les sortir du champ de la transaction. C’est tout le problème des technologies duales.

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 27/06/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

Acquisition de poste informatique de type Mini PC et écran.

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS