Vers une stabilisation du marché de la sous-traitance pour 2013

Frédéric Parisot , ,

Publié le

L’année 2012 a été difficile pour les sous-traitants, mais la tendance semble s’inverser en cette fin d’année 2013 selon les organisateurs du Midest. Le Salon international de la sous-traitance se tiendra du 19 au 22 novembre au Parc des expositions de Paris Nord Villepinte.

Vers une stabilisation du marché de la sous-traitance pour 2013 © D.R.

Pas de surprise, les chiffres 2012 du marché de la sous-traitance sont aussi pessimistes qu’attendu. "L’an dernier, les volumes de production ont connu une baisse de 5,21 % par rapport à 2011. Nous sommes descendus en dessous du niveau d’activité de 1998", a mesuré Daniel Coué, économiste et consultant pour le salon Midest, le Salon international de la sous-traitance industrielle qui se tiendra à Paris-Nord Villepinte du 19 au 22 novembre 2013. Avec 58,094 milliards d’euros, le chiffre d’affaires global des sous-traitants français de plus de vingt salariés a subi une baisse de 2,93 % (il s’élevait à 59,848 milliards en 2011). La faute principalement au marché automobile, qui accuse une baisse de 10,6 % par rapport à 2011, heureusement compensée en partie par la bonne santé du marché aéronautique (+4,4 %).

Tous les secteurs d’activité, à l’exception de la frappe à froid et de la maintenance, sont à la baisse. Avec des chutes de plus de 10 % pour le découpage, la fonderie, la forge, les traitements de surfaces et la fabrication de ressorts.

"Comme en 2009, cette baisse d’activité en 2012 a créé des turbulences, avec certains clients et certains fournisseurs qui ont disparu, note Jérôme Delabre, chef d’entreprise et Président du salon Midest. Mais après avoir 'touché le fond' en matière de volumes de production, et même si les carnets de commandes ne sont toujours pas pleins, il semblerait que l’on s’oriente désormais vers un certain équilibre."

Impossible de faire pire qu’en 2012 ?

En effet, après un niveau d’activité jugé plutôt maussade au premier trimestre 2013, les industriels de la sous-traitance ont constaté un certain rebond sur le deuxième trimestre. Un “frémissement” qui laisse espérer une “reprise technique” en fin d’année, selon les organisateurs du Midest. "Chez les donneurs d’ordres, les stocks sont descendus très bas et donc les commandes reviennent, analyse Daniel Coué. Quant à la parité euro/dollar, elle semble repartir à la baisse ce qui est une bonne nouvelle pour fin 2013-début 2014."

Au final, l’économiste prévoit une timide inversion de tendance pour 2013, avec des volumes de production qui devraient progresser de 0,2 % seulement par rapport à 2012. La baisse de toutes les activités liées à la mécanique de précision (-6,2 % prévus) devrait être contrebalancée par d’autres secteurs repartis à la hausse en ce second semestre 2013 : la forge (+4 % prévus), les métiers de la fixation (+8,4 %), la fabrication d’élastomères (+3,8 %) et le marché des ressorts (+2,5 %).

Rendez-vous le 19 novembre

Les acteurs de la sous-traitance française et internationale se retrouveront du 19 au 22 novembre 2013 au parc des expositions de Paris-Nord Villepinte. 1600 exposants sont attendus, dont 60 % d’industriels français, pour cette 42e édition du salon Midest. L’accent sera mis cette année sur le secteur de l’énergie, et l’Afrique du Sud sera le pays invité d’honneur du salon.

Frédéric Parisot

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte