Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vers une reprise de la SNCM par Baja Ferries, Snapchat en Bourse, le SUV version Lamborghini... la revue de presse de l'industrie

Publié le

D'après Le Figaro, les administrateurs judiciaires privilégient l'offre de Baja Ferries et son projet de croissance basée sur le Maghreb dans le cadre de la reprise de la SNCM. Libération revient de son côté sur l'entrée en Bourse de l'application Snapchat. Lamborghini a confirmé hier que son SUV Urus sera produit en Italie pour un lancement prévu en 2018, indique TF1.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Baja Ferries pourrait reprendre la SNCM

Le tribunal de commerce de Marseille a étudié ce mercredi 26 mai les offres améliorées des trois candidats à la reprise de la SNCM : le groupe corse Rocca, Baja Ferries et l'ex-directeur du port de Marseille Christian Garin. La compagnie maritime avait été placée en redressement judiciaire en novembre 2014.

D'après le Figaro, qui a pu consulter le mémo de cette audience, l'offre de Christian Garin ne tiendrait pas la route. "L'entrepreneur ne disposerait pas du prêt de 5 millions d'euros promis pour assurer la pérennité de l'entreprise. Par ailleurs, le montage financier présenté pour réunir 50 millions d'euros supplémentaires est jugé 'exorbitant' par les administrateurs", précise le quotidien, ajoutant que "l'offre du transporteur corse Patrick Rocca ne convainc pas non plus les administrateurs".

Ce serait donc l'offre de "Baja Ferries et son projet de croissance basée sur le Maghreb" qui serait la mieux placée avec, selon le scénario retenu, 537 ou 800 salariés conservés sur 1500 en CDI actuellement. La décision des administrateurs judiciaires a été mise en délibéré au 10 juin.

 

 

Snapchat tenté par une introduction en Bourse

Libération revient sur la volonté du site de messagerie éphémère Snapchat d'entrer en Bourse. Evan Spiegel, son jeune patron, l'a annoncé en début de semaine : "l’Américain de 24 ans n’a pas donné plus de précisions, mais ses stats font pâlir d’envie n’importe quelle jeune pousse : 100 millions d’utilisateurs, dont 65 millions d’usagers quotidiens".

Le public jeune de l'application - 71% des utilisateurs de l’application ont moins de 25 ans - attire les investisseurs, explique Libé. "En mars, des médias avaient annoncé que le géant chinois du e-commerce Alibaba comptait investir 200 millions de dollars (près de 185 millions d’euros) dans la start-up de Santa Monica. Un tour de table qui aurait fait grimper la valorisation de l’application au fantôme à 15 milliards de dollars, selon l’agence Bloomberg."

 

 

Lamborghini confirme son SUV

TF1 revient sur l'annonce hier de Lamborghini : "le constructeur italien de super-sportive a officialisé ce 27 mai la future production de son SUV Urus à partir de 2018, et ce dans l’usine italienne historique de Sant’Agata Bolognese", indique la chaîne sur son site.

Ce véhicule avait été présenté en 2012 sous forme de concept-car au salon de Pékin. Il permettra au constructeur d'étoffer son catalogue constitué de seulement deux véhicules actuellement (Aventador et Huracan).

Alors que Lamborghini hésitait à produire l'Urus en Slovaquie, la marque a finalement opté pour du "made in Italy". Comme l'explique TF1, c'est une lettre d’intention, signée par le Premier Ministre Matteo Renzi en personne, et allouant une aide d’environ 90 millions d’euros sous condition du recrutement de 500 personnes, qui a décidé le constructeur.

 

Julien Bonnet

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle