Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

PME-ETI

Le gouvernement envisage une baisse de 5 milliards d'euros des aides aux entreprises

, ,

Publié le , mis à jour le 23/05/2018 À 11H30

Les baisses des aides publiques aux entreprises pourraient atteindre 5 milliards d'euros selon le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérald Darmanin. Des réductions qui s'inscrivent dans le futur projet de loi Pacte.

Le gouvernement envisage une baisse de 5 milliards d'euros des aides aux entreprises
Les baisses des aides publiques aux entreprises envisagées par le gouvernement pourraient atteindre jusqu'à cinq milliards d'euros.
© Facebook Gerald Darmanin

Les baisses des aides publiques aux entreprises envisagées par le gouvernement pourraient atteindre jusqu'à 5 milliards d'euros, a annoncé le mercredi 23 mai le ministre de l'Action et des Comptes publics Gérald Darmanin.

"(Le ministre de l'Economie et des Finances) Bruno Le Maire travaille aujourd'hui sur une réforme des aides aux entreprises qui nous permettra d'économiser jusqu'à cinq milliards d'euros", a-t-il dit sur BFMTV.

Pour Gérald Darmanin, il faut "surtout" en période de reprise économique, essayer de réduire les aides aux entreprises, qui atteignent selon lui 140 milliards d'euros chaque année. "Bruno Le Maire nous l'a proposé pour à peu près 5 milliards d'euros, c'est une concertation qu'on va avoir avec les entreprises", a-t-il déclaré à propos des aides concernées.

La baisse des aides devrait s'inscrire dans le projet de loi Pacte

Le ministre des Comptes publics s'est prononcé contre une baisse des prestations sociales mais a indiqué que le gouvernement devait travailler, avec le reflux du chômage, à une réforme de dispositifs comme la prime d'activité, qui est passée cette année à six milliards d'euros.

La baisse des aides aux entreprises devrait s'inscrire dans le futur projet de loi Pacte (Plan d'action pour la croissance et la transformation des entreprises), dont la présentation est maintenant attendue fin juin.

Elle devrait servir à financer des mesures comme la suppression du forfait social sur la participation dans les entreprises de moins de 250 salariés, une des mesures phares du texte.

 

Avec Reuters (Yann Le Guernigou, édité par Emmanuel Jarry)

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus