Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Agro

Vers une autorisation des saumons transgéniques

Publié le

Un saumon transgénique pourrait être autorisé à la vente aux États-Unis. Pour la première fois, un animal génétiquement modifié serait utilisé pour l'alimentation.

Vers une autorisation des saumons transgéniques
Ces deux poissons ont le même âge, celui du fond a été génétiquement modifié pour grandir plus rapidement.
© Aquabounty

Aujourd'hui, quand on parle d'OGM, on pense immédiatement à des céréales. Demain, des animaux génétiquement modifiés pourraient être vendus pour être consommés. Le New York Times a révélé que les autorités sanitaires américaines (La FDA) envisagent d'autoriser prochainement à la vente un saumon atlantique transgénique, qui grandirait deux fois plus rapidement que les espèces classiques.

La société Aquabounty cherche à obtenir l'approbation de la FDA depuis plus de dix ans. Pour obtenir une croissance accélérée, cette entreprise a modifié un gène qui régule les hormones de croissance. Un saumon normal ne produit pas ces hormones dans l'eau froide, celui d'Aquabounty en génère toute l'année. Résultat : ces poissons atteignent leur taille adulte entre 16 et 18 mois, contre 3 ans pour les saumons d'élevage actuels.

Aquabounty compte vendre des oeufs de saumons pour l'aquaculture, mais elle doit d'abord prouver que les poissons obtenus ne seront pas dangereux pour la santé, ni pour l'environnement. Le dossier scientifique demandé par la FDA est aujourd'hui quasiment complet, la direction d'Aquabounty espère une décision positive dans les prochains mois.

L'arrivée de cette nouvelle technologie va provoquer un violent débat. Margaret Mellon de l'Union of concerned scientists prédit même une "tempête de réactions négatives" venant des consommateurs et des scientifiques. Aquabounty cherche donc à rassurer, particulièrement sur le thème de la contamination de la faune sauvage. Les poissons issus des oeufs de la firme seront uniquement des femelles stériles, pour éliminer le risque de reproduction avec les saumons sauvages.

D'autres points font débat. La controverse a déjà commencé à l'intérieur même de la FDA, sur la question suivante : le produit final sera t'il labellisé OGM? Aquabounty affirme qu'une fois adultes, ses saumons ne présentent aucune différence avec les autres espèces, et ne nécessitent donc pas de labellisation particulière. Mais plusieurs associations et certains officiels du gouvernement américain ont un point de vue radicalement opposé, et veulent donner aux consommateurs la possibilité d'éviter la nourriture issue d'animaux transgéniques.

Réagir à cet article

1 commentaire

Nom profil

28/06/2010 - 18h28 -

Il est absolument nécessaire d'étiqueter ce saumon OGM.
Après, chaque consommateur est libre de son choix mais en connaissance de cause.
Répondre au commentaire
Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle