Vers une approche globalisée des risques grâce au big data

Le courtier en risques d’entreprises Gras Savoye Willis Towers Watson propose un service transverse en matière de modélisation des risques, axé sur le big data et le prédictif.

Partager
Vers une approche globalisée des risques grâce au big data
L'équipe risk & analytics de Gras Savoye Willis Towers Watson est composée (de gauche à droite) de Laurent Bonnet, Benjamin Bouffard, Delphine Do Huu et Jean-Christophe Lapeyre.

Les risques émergents appellent une nouvelle approche technique. À défaut de pouvoir s’asseoir sur des statistiques fiables, une majorité d’assureurs et de grands courtiers fondent des espoirs sur les outils d’intelligence artificielle alliés au big data. C’est le cas de Gras Savoye, qui a bousculé son organisation en créant le service risk & analytics. Celui-ci concentre des consultants, des cartographes, des actuaires et aussi des ingénieurs afin d’apprécier de façon "multiligne" les risques globaux des entreprises. "En couplant les compétences de nos ingénieurs en prévention et de nos actuaires en modélisation des risques, nous obtenons une meilleure visibilité des sinistres potentiels de nos clients", souligne Delphine Do Huu, partner risk & analytics chez Gras Savoye Willis Towers Watson.

"Les risques sont rationalisés", résume de son côté Jean-Christophe Lapeyre, senior de la structure qui entend offrir des économies aux clients. "Récemment, nous avons permis à une banque internationale de réduire le montant de sa prime d’assurance de 39 %", indique Benjamin Bouffard, partner risk & analytics du groupe. Et surtout de trouver les moyens de garantir de nouveaux risques. "Quand nous parvenons à déterminer la probabilité d’un risque, l’accès aux capacités assurantielles est facilité", commente Laurent Bonnet, également partner de l’équipe.

De quoi aider le travail du risk manager de l’entreprise cliente qui doit justifier de ses choix auprès de sa direction. "Si aucun assureur n’est en mesure de porter le risque, il peut y avoir une alternative, comme l’ouverture d’une captive d’assurance ou de réassurance", ajoute Laurent Bonnet. Le changement réside dans cette approche globalisée des risques qui ne s’effectue ni ne se négocie plus ligne par ligne.

Le sens de l’histoire

"Le multiligne, c’est le sens de l’histoire", estime Jean-Christophe Lapeyre. Les assureurs y réfléchissent. "C’est une tendance que nous suivons de près. Elle permet de réaliser des économies pour des sociétés souscrivant plusieurs lignes d’assurances comme la responsabilité civile (RC), le dommage ou encore le cyber pour des capacités très importantes. Mettre une capacité globale commune à utiliser en cas de sinistre pendant l’année se révèle plus judicieux que de souscrire des garanties importantes sur plusieurs lignes d’assurances, la probabilité que des sinistres se produisent dans toutes ces lignes la même année étant très faible", confirme François-Xavier d’Huart, directeur commercial France de XL Catlin.

Il reste un défi de taille pour Gras Savoye Willis Towers Watson : rendre risk & analytics accessible à l’ensemble des clients de son portefeuille. Pour l’instant, le service joue les start-up avec une dizaine de salariés dans des bureaux installés à côté de ceux des commerciaux grands comptes. "En régions, au sein d’entreprises plus petites, notre service résonne davantage, parce qu’elles n’ont pas les effectifs suffisants pour s’en occuper elles-mêmes et que l’optimisation financière constitue, pour elles, le nerf de la guerre", constate Delphine Do Huu. Pour faire du volume, le courtier devra lever leurs craintes sur cette approche singulière. "L’un de nos clients s’est montré intéressé avant de se raviser au dernier moment", raconte Jean-Christophe Lapeyre qui reste persuadé que Gras Savoye fera figure de précurseur.

SUR LE MÊME SUJET

PARCOURIR LE DOSSIER

Tout le dossier

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Spécialiste Equipements Sous Pression Nucléaires en Service (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 22/11/2022 - CDI - Valence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

67 - Seltz

Construction d'un bâtiment d'accueil au camping Salmengrund Seltz

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS