Vers une amende record pour Intel ?

Partager

Intel pourrait bientôt rejoindre Microsoft au rang des plus grosses amendes infligées par la Commission européenne. Selon des informations publiées par le Financial Times Deutschland, la commissaire à la concurrence Neelie Kroes pourrait décider cet été de requérir une amende allant jusqu'à 10 % du chiffre d'affaires de la société, soit 2,6 milliards d'euros.

Citant une source proche du dossier, le quotidien indique que la Commission aurait rassemblé assez de preuves relatives aux soupçons de pratiques anticoncurrentielles et d'abus de position dominante pesant sur Intel. Les pratiques commerciales reprochées au constructeur de semi-conducteurs visaient à fermer le marché à son concurrent AMD, et ce dans le monde entier. Il est question de rabais accordés aux distributeurs et aux constructeurs de PC à la condition qu'ils se fournissent en totalité chez Intel, et de ristournes versées en échange du retardement de la mise en vente d'ordinateurs équipés de puces AMD, à des distributeurs tels que Media-Saturn. Sur le marché des groupes serveurs, Intel aurait également pratiqué la vente à perte.

L'UFC Que Choisir, engagée dans cette procédure en tant que partie tierce ainsi que dans plusieurs autres affaires impliquant le constructeur, indique que si la décision de la Commission confirmait ces pratiques, elle « se rendrait devant le juge pour demander réparation ». En France, si la loi sur les actions de groupe est votée, précise Marie-Claude Amphoux, juriste à l'UFC. Ailleurs, sinon.

Du côté de Intel, on indique pour l'instant attendre la décision de la Commission européenne, sans faire de commentaire.

R.K.

En savoir plus :
L'UFC-Que Choisir attaque Intel (10/04/2008)

Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS