Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vers un rapprochement entre Desvres et Cerabati

, ,

Publié le

Cerabati et Koramic, la maison mère de Desvres, annonce un projet de rapprochement. Leur objectif est de créer "le plus grand groupe de l’industrie du carrelage céramique en France". Cet ensemble emploierait 350 salariés et génèrerait un chiffre d’affaires de plus de 70 millions d’euros.

Vers un rapprochement entre Desvres et Cerabati © Cerabati

Adamo Screnci, directeur général du groupe Cerabati, et Christian Dumolin, président du groupe Koramic, la maison mère de la société Desvres, ont annoncé le 10 mai 2016 leur projet de rapprochement. L’objectif annoncé est de constituer "le plus grand groupe de l’industrie du carrelage céramique en France". Un tel ensemble emploierait près de 350 personnes et afficherait un chiffre d’affaires en 2016 de plus de 70 millions d’euros. Avant d’être validé, ce projet doit être présenté et discuté avec les instances représentatives du personnel de chacun des deux groupes.

Le nouveau groupe disposerait d’une capacité totale de production de plus de 9 millions de mètres carrés par an, un seuil jugé "nécessaire pour rivaliser avec les principaux concurrents du marché en termes de développement de nouveaux produits". Il ambitionne de développer de nouvelles activités en Europe, ainsi que de construire une unité de production au Moyen-Orient.

"Le plus grand groupe de l’industrie du carrelage céramique en France"

Cette fusion devrait donner naissance à une nouvelle holding regroupant l’intégralité des titres des sociétés Desvres, Cerabati et Forbach Ceramics. Le groupe Cerabati, basé à Lyon (Rhône), est né sous cette forme en octobre 2014. Il est contrôlé par le groupe italo-libyen familial d’investisseurs Dorcas Ceramics Ltd, relevant du droit britannique. Cerabati dispose d’un site de production français situé à Paulhaguet (Haute-Loire). Ce groupe contrôle également la société Forbach Ceramics, basée à Behren-les-Forbach (Moselle).
La société Desvres carrelages est en fait une filiale de Cofrac, localisée à Boussois dans le Nord, et détenue par le groupe belge Koramic depuis 1995. Cofrac dispose également d’une filiale dénommée Cermix spécialisée dans la fabrication de colles et joints. Cet ensemble compte des unités de production à Boussois, Feignies, dans le Nord, à Desvres, dans le Pas-de-Calais (où est née la première usine en 1863) et à Sorgues (Var).

Koramic Investment Group, situé à Courtrai, en Belgique, affiche un chiffre d’affaires de 500 millions d’euros et compte 3 500 salariés. Dans le cadre de cette opération de rapprochement, Koramic devrait intégrer Dorcas Ceramics en tant qu’actionnaire.

Francis Dudzinski

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle