Vers un internet à péage

Partager

Aux Etats-Unis, la Chambre des représentants vient de sonner le glas de l'internet neutre et démocratique. A 269 voix contre 152, elle a voté en faveur d'un internet à péage, réclamé par les opérateurs lassés par l'inflation des volumes d'information échangés sur le réseau avec la prolifération des téléchargements de fichiers multimédias.

Les arguments des défenseurs de la neutralité, comme le pionnier Vint Cerf, ou les grands fournisseurs de services en ligne comme Google, Ebay, Amazon et même Microsoft, n'ont pas été entendus.

Les opérateurs, qui souhaitent instaurer des voies rapides facturées plus chères aux gros consommateurs de bande passante, ont donc pour l'instant obtenu gain de cause. Reste au Sénat américain à se prononcer.

A.B.


Partager

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS