Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vers la fin du diesel

Publié le

Vers la fin du diesel

Le diesel n’en finit plus de sombrer. Alors que le marché automobile français a repris des couleurs en 2016, l’ancien carburant préféré des Français a enregistré un nouveau recul. Il y a quatre ans, 73 % des acheteurs de voitures neuves avaient plébiscité le diesel. L’an passé, seulement 52 %, selon le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA) ! Un recul qui cache une désaffection encore plus profonde. Si on laisse de côté les achats de véhicules par les entreprises, seulement 38 % des véhicules neufs acquis par les ménages roulaient au diesel. L’éradication pure et simple du diesel ne réglera pas à elle seule tous les problèmes, martèlent pourtant ses partisans. Dans un rapide calcul, Heiko Carrie, le président de Bosch France, attribue « seulement 5 % des particules fines émises à Paris au moteur diesel, contre 15 % aux pneus et au freinage et 10 % aux vieux véhicules ». Le diesel émet également 20 % de CO2 en moins par rapport à l’essence. Mais à regarder les arguments qui s’accumulent contre cette motorisation, on se demande si la tendance peut être encore inversée, ou à défaut, enrayée. La fraude de Volkswagen a accéléré le désamour du diesel. Les annonces d’Anne Hidalgo, la maire de Paris, et de Ségolène Royal, la ministre de l’Environnement, ont ravivé la crainte de son bannissement sur le territoire. La fin programmée des avantages financiers du gazole sur l’essence finit de dégrader son image auprès des particuliers, qui s’interrogent sur la valeur de leur véhicule à la revente. Bon gré mal gré, les constructeurs s’adaptent. Renault, Peugeot et Citroën ont déjà fait basculer leurs petites citadines dans le tout-essence. Et se projettent, comme Volkswagen, sur le 100 % électrique. Une motorisation promise depuis des années à un avenir radieux. Et si cela commençait, enfin, à être le cas en 2017 ? 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle