Tout le dossier Tout le dossier

Vers l’industrialisation du contrôle santé des structures (SHM)

Intégrer des capteurs dans une structure, pour suivre en temps réel son état de santé et anticiper les opérations de maintenance. L’idée n’est pas neuve. Mais grâce aux technologies digitales actuelles, des solutions industrialisées pourraient rapidement voir le jour. Des équipements à fort enjeu de disponibilité et/ou sûreté pourraient tirer de nombreux avantages à disposer de telles solutions.

 

Partager
Vers l’industrialisation du contrôle santé des structures (SHM)

Depuis début 2020, une plateforme fédérative de recherche et d’innovation dédiée au SHM (Structure Health monitoring) a été lancée par le CEA. Son nom ? SACHEMS, pour SAClay High-end Equipment for the Monitoring of Structures. En plus des serveurs de calcul, de stockage des bases de données, les partenaires de SACHEMS peuvent se frotter aux technologies les plus avancées de capteurs (piézoélectriques, magnétostrictifs, fibres optiques), aux outils permettant leur mise en réseau ainsi qu’aux outils de conception (électronique pour systèmes embarqués) et de tests (enceinte climatique, tests électroniques).

Sujets associés