Verizon recrute plus d'abonnés mobiles que prévu au 2e trimestre

(Reuters) - L'opérateur mobile américain Verizon Communications Inc a fait état vendredi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre grâce à la forte demande pour ses services téléphoniques et d'internet liée à la mise en oeuvre au printemps d'un confinement généralisé imposé par l'épidémie de coronavirus qui a entraîné un recours au télétravail et à l'enseignement en ligne.
Partager
Verizon recrute plus d'abonnés mobiles que prévu au 2e trimestre
L'opérateur mobile américain Verizon Communications Inc a fait état vendredi de résultats trimestriels supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre grâce à la forte demande pour ses services téléphoniques et d'internet liée à la mise en oeuvre au printemps d'un confinement généralisé imposé par l'épidémie de coronavirus qui a entraîné un recours au télétravail et à l'enseignement en ligne. /Photo d'archives/REUTERS/Sergio Perez

Si les mesures de confinement ont limité le trafic dans les boutiques de Verizon, la forte demande pour les services Internet a toutefois permis à l'entreprise de gagner de nouveaux clients.

Au cours du deuxième trimestre, Verizon a ainsi recruté 173.000 nouveaux abonnés pour ses services téléphoniques postpayés, un chiffre nettement supérieur aux attentes des analystes, qui tablaient sur 61.200 abonnés supplémentaires, selon le consensus FactSet.

Le revenu d'exploitation de Verizon a reculé sur la période de 5,1% mais, à 30,4 milliards de dollars, il ressort au-dessus de l'estimation moyenne des analystes, à 29,93 milliards de dollars selon des données IBES pour Refinitiv.

Verizon indique que ce repli est lié à la baisse des ventes d'équipements en raison de la fermeture des magasins.

Le chiffre d'affaires de la division media de Verizon, qui comprend les sites Yahoo, HuffPost et TechCrunch, a reculé de 24,5%, à 1,4 milliard de dollars, pénalisé par le repli des dépenses publicitaires sur fond de crise économique provoquée par la pandémie.

(Neha Malara, version française Diana Mandiá, édité par Blandine Hénault)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS