Verallia séparera sa présidence et sa direction générale en 2022

Le fabricant d’emballages en verre a choisi de confier à Patrice Lucas son poste de directeur général à partir de mai 2022. Michel Giannuzzi conservera son titre de président de Verallia. –

Partager
Verallia séparera sa présidence et sa direction générale en 2022
En mai 2022, Michel Giannuzzi cèdera sa place de directeur général, mais conservera la présidence de Verallia.

L’assemblée générale de Verallia du 11 mai 2022 signera la dissociation des fonctions de président-directeur général. L’actuel Pdg du fabricant d’emballages en verre, Michel Giannuzzi, conservera uniquement le titre de président. La partie direction générale sera opérée par Patrice Lucas. Il rejoindra l’entreprise le 1er février en tant que directeur général délégué avant de devenir directeur général au mois de mai. Cette décision fait suite à un souhait de Michel Giannuzzi de faire évoluer ses responsabilités au sein du groupe verrier.

« Nous sommes convaincus que cette nouvelle gouvernance bénéficiera à l’ensemble des parties prenantes en permettant à Verallia de continuer à bénéficier de l’expérience unique de Michal Giannuzzi et en accueillant, avec Patrice Lucas, un directeur général à la hauteur des ambitions du Conseil pour le futur de l’entreprise, indique João Moreira, membre du comité des nominations et rémunérations et représentant de BW Gestão de Investimentos – actionnaire d’environ 10 % du capital de Verallia – dans un communiqué.

Poursuivre la trajectoire de croissance rentable

Pour sa part, Michel Giannuzzi estime avec passé des années « extrêmement passionnantes et intenses » à la tête du fabricant d’emballages, notamment marquées par une introduction en Bourse. Après avoir posée l’entreprise sur les rails de la croissance durable, il transmet « avec confiance » la direction générale à Patrice Lucas. « Fort d’une expérience solide dans l’industrie et à l’international, il saura fédérer et emmener toutes les équipes de Verallia vers de nouveaux succès », assure-t-il.

Âgé de 55 ans, Patrice Lucas a passé les quinze dernières années au sein de PSA, devenu Stellantis à la suite de la fusion avec le groupe Fiat Chrysler Automobiles en janvier 2021. Avant d’occuper plusieurs poste chez le constructeur français – dont celui de directeur de la région Amérique latine ou encore responsable adjoint de l’ingénierie depuis le début de l’année –, il a travaillé dès 1991 chez Valeo. Chez l’équipementier, il a tenu des responsabilités de direction : d’abord pour un site de production au Mexique, puis pour la division opérationnelle européenne.

Avec ces trente ans d’expériences dans l’industrie automobile, Patrice Lucas découvrira l’industrie verrière d’ici quelques semaines. Il s’est dit ravi de « poursuivre la trajectoire de croissance rentable initiée par Michel Giannuzzi » et de « travailler avec des équipes engagées au service d’une performance opérationnelle, financière et environnementale ». Et de conclure : « Je suis convaincu que le groupe dispose de tous les atouts pour continuer sur cette dynamique forte saluée par toutes les parties prenantes. »

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Verres

Ecran optique pour masque aéronautique

THOMAS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS