Veolia s'excuse après la pollution du système de distribution d'eau de Lanzhou en Chine

Le président de la filiale de Veolia Environnement qui gère le réseau d'eau de la ville de Lanzhou en Chine a présenté ses excuses après la découverte d'un agent cancérigène dans de l'eau potable fournie par la compagnie, a rapporté l'agence Chine nouvelle.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Veolia s'excuse après la pollution du système de distribution d'eau de Lanzhou en Chine

Du benzène a été détecté le 10 avril dans l'eau fournie par Lanzhou Veolia Water China, obligeant cette ville industrielle du nord-ouest de la Chine à couper l'eau dans l'un de ses quartiers. Les autres habitants ont été invités à ne pas consommer de l'eau du robinet pendant une journée.

Les autorités chinoises ont accusé Veolia d'être à l'origine de la pollution mais la compagnie de services aux collectivités a rejeté toute responsabilité, mettant en cause une source externe puisqu'elle ne produit pas de benzène. Yao Xin, président de Lanzhou Veolia Water Company, "s'est incliné et à présenté ses excuses" lors d'une conférence organisée par le gouvernement de Lanzhou, a rapporté mardi soir l'agence officielle Chine nouvelle.

Une compagnie pétrolière impliquée?

Il ne l'avait pas fait plus tôt "car lui et tout son personnel étaient occupés à identifier la cause de la contamination et à installer de nouvelles conduites." Justine Shui, porte-parole de Veolia Water China, a déclaré qu'il était "absolument normal que le président de la coentreprise présente ses excuses aux clients pour les désagréments qu'ils ont eu à subir."

Lanzhou Veolia Water China "ne produit ni ne stocke de benzène et fait pleinement confiance aux autorités chinoises pour établir l'origine" de la pollution, a-t-elle ajouté dans un courriel. Le gouvernement croit savoir que le benzène pourrait provenir d'une fuite de pétrole brut d'un oléoduc appartenant à la compagnie pétrolière China National Petroleum Corporation (CNPC). PetroChina, la filiale cotée de CNPC, a nié toute responsabilité.

Lanzhou, dans la province du Gansu, est l'une des villes les plus polluées de Chine. Lanzhou Veolia Water est détenue majoritairement par la municipalité, la filiale chinoise de Veolia en détenant 45%.

Avec Reuters

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
NEWSLETTER Santé
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS