Environnement

Veolia remonte son offre d’achat des parts d’Engie dans Suez à 3,4 milliards d’euros

Olivier Cognasse , , , ,

Publié le

Pour lire l’intégralité de cet article, testez gratuitement L’Usine Nouvelle - édition Abonné

Antoine Frérot, le patron de Veolia, a annoncé mercredi 30 septembre au matin son offre améliorée proposée à Engie. Il propose le rachat des actions à 18 euros.

Veolia remonte son offre d’achat des parts d’Engie dans Suez à 3,4 milliards d’euros
Antoine Frérot propose maintenant de racheter chaque action d'Engie à 18 euros.
© Guittet Pascal

C’est ce mercredi 30 septembre qu’Engie, à l’issue d’un Conseil d’administration, doit rendre son verdict dans le rachat des 29,9 % d’actions qu’il détient dans Suez. Et pour mettre tous les atouts de son côté, Antoine Frérot, le PDG de Veolia, vient d’annoncer ce mercredi 30 septembre 2020 en début de matinée, une offre améliorée qu’il remet à Engie et à Bruno Le Maire, le ministre de l’Economie.

Pour lire la totalité de cet article, ABONNEZ-VOUS
Pour un accès immédiat, payez en ligne par carte bleue

En vous abonnant à L’Usine Nouvelle, vous accédez à :

  • Une vision unique de l’industrie en France et dans le monde
  • Une couverture inégalée de l’actualité des usines en région
  • Un décryptage exclusif de la digitalisation de l’industrie et des services
  • La base de référence des 20 000 premières entreprises et sites industriels
En vous abonnant à l'Usine Nouvelle
Déjà abonné?
Connectez-vous
Pas encore abonné?
Abonnez-vous
Mot de passe perdu

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte