Veolia présente des résultats solides en 2018

Le 21 février, Veolia a présenté ses résultats en nette progression pour l'année 2018. Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a ajusté à la hausse ses prévisions pour 2019.

Partager
Veolia présente des résultats solides en 2018
Le 21 février, Veolia a présenté ses résultats en nette progression pour l'année 2018. REUTERS / Christian Hartmann

Veolia a publié jeudi 21 février des résultats en nette progression au titre de 2018, tirés par les volumes de déchets et par ses réductions de coûts, et a ajusté à la hausse ses prévisions pour 2019.

Le numéro un mondial du traitement de l'eau et des déchets a précisé dans un communiqué qu'il visait en 2019, à change constant, un Ebitda de 3,5 à 3,6 milliards d'euros - à comparer à un précédent objectif de 3,4 à 3,6 milliards avec les taux de change de fin 2018.

Le groupe continue dans le même temps de tabler sur une poursuite de la croissance de son chiffre d'affaires et sur une hausse de son dividende en ligne avec celle du résultat net courant. Il vise en outre un niveau d'économies de coûts d'au moins 220 millions d'euros, après 302 millions réalisés en 2018.

Un résultat au-dessus des attentes

Veolia a enregistré au titre de 2018 un résultat net courant part du groupe de 675 millions d'euros (+10% en données courantes, +13,3% à change constant), un Ebitda de 3.392 millions (+5,4% en données courantes, +7,3% à change constant) et un chiffre d'affaires de 25.911 millions (+4,4% en données courantes, +6,5% à change constant).

Dans le même temps, son résultat net part du groupe a progressé de 10,5% à 439 millions d'euros (+15,5% à change constant).

Selon un consensus réalisé par Infront Data pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net courant de 629 million d'euros, un Ebitda de 3.391 millions et des ventes de 25.677 millions.

La filiale de Veolia au Gabon bientôt rachetée

Le PDG de Veolia, Antoine Frérot, a en outre indiqué lors d'une conférence téléphonique que le groupe avait conclu un accord en vue d'un rachat par le Gabon de sa participation de 51% dans la Société d'Énergie et d'Eau du Gabon (SEEG), filiale du groupe français réquisitionnée début 2018, pour un montant de 45 millions d'euros.

Avec Reuters (Service Entreprises, Benjamon Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS