Veolia a la capacité de faire une acquisition de grande ampleur, selon son PDG Antoine Frérot

AIX-EN-PROVENCE (Reuters) - Veolia a la puissance de feu financière nécessaire pour mener une acquisition de grande ampleur, a déclaré samedi 8 juillet son PDG, quelques mois après l'annonce par son rival Suez d'une opération à plusieurs milliards d'euros.

Partager
Veolia a la capacité de faire une acquisition de grande ampleur, selon son PDG Antoine Frérot
Veolia a la puissance de feu financière nécessaire pour mener une acquisition de grande ampleur, a déclaré samedi son PDG, Antoine Frérot (photo), quelques mois après l'annonce par son rival Suez d'une opération à plusieurs milliards d'euros. /Photo d'archives/REUTERS/Jacky Naegelen

Suez, le n°2 mondial de la gestion de l'eau et des déchets derrière Veolia, a annoncé en mars le rachat pour 3,2 milliards d'euros de GE Water, filiale de l'américain GE, avec l'ambition de renforcer son exposition à l'international et auprès des industriels.

Prié de dire s'il pourrait envisager une opération de même ampleur, le PDG de Veolia Antoine Frérot a répondu à Reuters, lors d'un entretien en marge des rencontres économiques d'Aix-en-Provence : "La taille du bilan le permettrait."

Le PDG, qui disait récemment vouloir privilégier le développement de sa société via la croissance organique, a énoncé les conditions pour que Veolia puisse envisager une opération transformante. "Encore faut-il que cela puisse générer une ouverture d'activités nouvelles pour l'entreprise de taille très significative et pour une longue période, au moins 10-15 ans", a expliqué Antoine Frérot.

"Si on trouvait cela, bien évidemment on aurait les moyens de le faire", a-t-il précisé, sans vouloir en dire plus sur les cibles potentiellement en vue.

Le grand carénage, une opportunité pour Veolia

Il a par ailleurs estimé que le chantier de rénovation du parc de centrales nucléaires françaises représentait une opportunité pour son groupe, qui s'est diversifié tôt dans l'assainissement et le démantèlement d'équipements nucléaires.

Baptisé "grand carénage", ce programme dont le coût est estimé par EDF à 51 milliards d'euros, est censé s'étaler de 2014 à 2025 et doit permettre de prolonger la durée de fonctionnement du parc nucléaire français au-delà de 40 ans. "Tout ceci, c’est typiquement une activité de traitement des déchets faiblement radioactifs et de dépollution des sites nucléaires", a expliqué Antoine Frérot. "Donc le programme de grand carénage suffirait largement à notre bonheur, en France, s’il était mis en œuvre."

Pour Reuters, Gwénaëlle Barzic et Mathieu Rosemain, édité par Emmanuel Jarry

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

Safran

Responsable activités chez Aibus site de St Nazaire F/H

Safran - 20/01/2023 - CDI - Saint-Nazaire

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - ERILIA

Construction de 46 logements collectifs à Morières-les-Avignon (84)

DATE DE REPONSE 28/02/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS