Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Ventes de véhicules neufs en mai : PSA s'effondre, Renault résiste un peu mieux

, , , ,

Publié le

Le marché français des véhicules neufs a reculé de 4% au mois de mai, d'après les derniers chiffres publiés par le Comité des constructeurs français d'automobiles. PSA Peugeot Citroën a vu ses ventes chuter de 12,8%, alors que le groupe Renault limite la casse, affichant une baisse de 3,1%.

Ventes de véhicules neufs en mai : PSA s'effondre, Renault résiste un peu mieux © DS

Après avoir connu une légère progression au mois d'avril, les immatriculations de véhicules particuliers neufs ont chuté de 4% en mai, a annoncé le Comité des constructeurs français d'automobiles (CCFA) ce lundi 1er juin. Une baisse qui s'explique toutefois par un nombre important de jours fériés et de ponts.

A nombre de jours ouvrables comparables, la quantité d'immatriculations de voitures particulières neuves en France ressort ainsi en hausse de 7,3% en mai par rapport au même mois l'année passée, note l'association des constructeurs. Sur les cinq premiers mois de l'année, le marché reste orienté à la hausse avec une progression de 3,8% en données brutes, et de 5,8% en données corrigées. 

Effondrement des ventes de Citroën et de DS

Premières à faire les frais de ce "mauvais" mois de mai : les marques françaises, qui ont vu leurs ventes baisser de 8,8% en volumes. PSA Peugeot Citroën réalise même la plus mauvaise performance tous constructeurs confondus avec une chute de ses ventes de 12,8% (-6,8% pour Peugeot, -15,9% pour Citroën et -44,4% pour DS !).

Le groupe Renault résiste un peu mieux avec un recul limité  à 3,1% (-1% pour la marque Renault, -10% pour Dacia). 

Bon début d'année pour les marques étrangères

Les marques étrangères s'en sortent mieux. Les allemands BMW (+27%) et Mercedes (+14,8%) mais aussi le japonais Nissan (+13,5%) réalisent ainsi une bonne performance.

En ligne avec ces derniers chiffres, la tendance est également à l'avantage des constructeurs étrangers sur les cinq premiers mois de l'année avec une progression de 7,2%. Dans le même temps, les groupes français enregistrent seulement une hausse de 1%.

Julien Bonnet 

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle