Venezuela: Des hommes armés ont "menacé" Guaido, arrêté un de ses alliés

par Sarah Kinosian et Vivian Sequera

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Venezuela: Des hommes armés ont
Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido (en photo) a déclaré lundi que des hommes armés non identifiés l'avaient "menacé" d'arrestation à son domicile, tandis qu'un porte-parole de l'opposition a fait savoir qu'un allié de Guaido avait été arrêté. /Photo prise le 12 juillet 2021/REUTERS/Leonardo Fernandez Viloria

CARACAS (Reuters) - Le chef de file de l'opposition vénézuélienne Juan Guaido a déclaré lundi que des hommes armés non identifiés l'avaient "menacé" d'arrestation à son domicile, tandis qu'un porte-parole de l'opposition a fait savoir qu'un allié de Guaido avait été arrêté.

L'épouse de Juan Guaido, reconnu en 2019 comme président légitime du Venezuela par des dizaines de pays dont les Etats-Unis, a déclaré via Twitter lundi après-midi que les forces de sécurité avaient pénétré au domicile du couple avec l'objectif d'arrêter Guaido.

Quand des journalistes sont arrivés devant le bâtiment où se trouve l'appartement des Guaido, dans l'est de la capitale Caracas, des voisins du couple entouraient deux camionnettes blanches dans lesquelles se trouvaient des hommes munis de fusils d'assaut, de gilets pare-balle et de cagoules.

Dans la foulée, un véhicule banalisé avec des officiers de police à son bord a pénétré dans le parking sous-terrain du bâtiment, puis Juan Guaido a quitté les lieux quelques minutes plus tard à bord d'un autre véhicule. Il a alors dit aux journalistes que les hommes armés avaient quitté les lieux, sans être en mesure de préciser à quel service de sécurité ils appartenaient.

Un porte-parole des services de Juan Guaido a déclaré que Freddy Guevara, l'un de ses alliés, a été arrêté dans la journée sur une autoroute de Caracas et conduit dans une prison de la capitale.

Le parquet général a fait savoir par la suite que Freddy Guevara avait été arrêté pour des accusations de terrorisme et de trahison notamment.

Ces incidents surviennent alors que le gouvernement du président Nicolas Maduro, dont Juan Guaido et les Etats-Unis, notamment, contestent la réélection en 2018, ont prévu de reprendre en août les pourparlers destinés à sortir le pays de sa profonde crise politique.

(Reportage Vivian Sequera et Sarah Kinosian, rédigé par Luc Cohen et Sarah Kinosian; version française Jean Terzian)

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS