Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Quotidien des Usines

Vendomois : Le TGV favorise bel et bien l'emploi

Publié le

Un atout pour attirer les entreprises franciliennes, mais aussi pour développer les entreprises locales: le TGV, quoi qu'on ait pu dire, profite à Vendôme.

Les entreprises citées

Les cassandres ont eu tort. L'arrêt- tant décrié- du TGV dans une modeste ville comme Vendôme finit par faire sentir ses effets. Mais il aura fallu quatre ans pour que les entreprises se décident à investir dans la sous-préfecture du Loir-et-Cher (18000habitants). Lente maturation, retardée par la conjoncture, mais confortée par les excellents résultats commerciaux du TGV. La gare de Vendôme accueille 150000voyageurs par an, un chiffre supérieur de 20% aux prévisions. La SNCF vient d'ailleurs d'ajouter un cinquième arrêt quotidien vers la capitale. La possibilité de rejoindre Paris en quarante-deux minutes n'est certainement pas étrangère à la décision de Sextant Avionique de rapatrier près de 200emplois sur la zone industrielle nord de Vendôme, où elle emploie déjà 350 personnes à la fabrication d'instruments de bord pour l'aviation civile et militaire. Dès septembre, 74 salariés de l'usine du Blanc-Mesnil, en Seine-Saint-Denis (rachetée récemment au groupe Mors), seront invités à s'y installer. Un an plus tard, ce seront les 102salariés de l'unité de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), appelée à disparaître, à opter (ou non) pour Vendôme. Si, au Blanc-Mesnil, la majorité du personnel à l'intention de suivre, on semble plus réservé à Conflans. Sextant devra donc compenser les refus de mutation par des embauches locales. Nouveaux emplois également sur le parc technologique, un site aménagé au pied de la gare TGV et dont le décollage ne semblait pas assuré. Là, on ne se limite pas aux mutations de Franciliens. Certes, l'installation de Cosbionat, un fabricant de produits cosmétiques de Gennevilliers (Hauts-de-Seine), doit se traduire par la création de 30emplois d'ici à trois ans. Mais le maire de Vendôme pourrait annoncer très prochainement le transfert - et le développement- de deux entreprises du département, l'une spécialisée dans les arts graphiques, l'autre dans le nucléaire: soit la promesse de 250emplois, dont une cinquantaine de créations nettes. "Aujourd'hui, les trois quarts des projets concernent des entreprises locales, constate Arnaud Thierry, chargé de mission économique à la Communauté du Pays de Vendôme. Le TGV, en désenclavant la région et en permettant à des cadres de rejoindre leur siège en moins d'une heure, est un atout déterminant." Un développement finalement plus endogène qu'exogène. Et qui, au bout du compte, aura permis à Vendôme d'éviter les fermetures de sites. Et de limiter son taux de chômage à 11%.





DES MESURES INCITATIVES

La Communauté du Pays de Vendôme (sept communes, 25000habitants) a décidé d'harmoniser progressivement les taux de taxe professionnelle communale pour les stabiliser autour de 10%. Une exonération de deux ans est prévue en cas d'installation sur le bassin (valable également sur le foncier bâti). Celle-ci pourra être portée à cinq ans pour les entreprises venant de la région parisienne. De surcroît, la Communauté du Pays de Vendôme a arrêté un dispositif d'incitations directes. Elle versera aux entreprises une subvention de 10000francs par emploi créé ou maintenu (avec un minimum de dix emplois), qui pourra être complétée par une avance remboursable du même montant. Les prises en charge de 50% des travaux de VRD pour une construction neuve et de 25% du loyer, plafonnés à 120francs le mètre carré par an, font également partie du dispositif.

USINE NOUVELLE - N°2465 -

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle