Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

Véhicules électriques et hybrides, Volkswagen lance l'offensive

Pauline Ducamp , , , ,

Publié le

Le groupe allemand Volkswagen prépare 40 modèles électrifiés pour les prochaines années. "Le temps est venu" pour l'électromobilité, a martelé Martin Winterkorn au salon automobile de Francfort, en Allemagne.

Véhicules électriques et hybrides, Volkswagen lance l'offensive © Volkswagen

"Nous nous lançons dans l'aventure de l'électromobilité". Lors de la Volkswagen Group Night, la soirée de gala du géant allemand à la veille de l'ouverture du Salon de Francfort, lundi 9 septembre, Martin Winterkorn a donné le ton. Le président du directoire a déroulé le plan de conquête du groupe allemand : inonder le marché, des citadines aux sportives, de modèles hybrides rechargeables et électriques. "La technologie est mûre, le temps est venu et Volkswagen ne veut pas manquer la première vague de véhicules électrifiés", a rappelé Martin Winterkorn. Après avoir regardé faire Toyota, Renault et consorts, l'Allemand se jette dans l'arène. Et veut la part du lion.

e-up en tête

Premier vaisseau amiral de cette offensive : la e-up, version 100 % électrique de la up!. La citadine disposera d'une autonomie de 160 km, soit à peu près autant que la Renault Zoé. Et Volkswagen veut clairement faire de la marge sur ce véhicule.

Via des volumes tout d'abord : l'Allemand a tracé un parallèle entre la e-up et la Coccinelle, modèle historique et abordable financièrement, vendue à des millions d'exemplaires. VW espère que la e-up prendra le même chemin, s'assurant une marge grâce aussi à un prix élevé : 26 900 euros hors bonus écologique. Les marges viennent enfin d'une compression des coûts de production. Martin Winterkorn a en effet insisté sur la production des versions électriques et thermiques de la up! dans les mêmes usines et non dans de nouvelles unités de production, gourmandes en investissements.

Golf, Audi et Porsche ensuite

A côté de la e-up, Volkswagen a présente à Francfort un autre modèle électrique : la e-Golf et ses 190 km d'autonomie. Cinq modèles hybrides rechargeables font aussi partie de cette première vague de véhicule, dont une Porsche Panamera SE hybride. La familiale sportive affiche une consommation de 3,1 litres aux 100 avec 416 chevaux sous le capot et une autonomie de 36 km en mode tout électrique. Mais la palme du compromis thermique-électrique revient à l'Audi A3 e-tron. La compacte affiche 50 km sans émission de CO2 et 900 km d'autonomie au total, quand le bloc thermique fonctionne.

En tout, pour les prochaines années, le Groupe Volkswagen prépare 40 modèles hybrides et électriques. "Umweltfreundlichkeit" (la sensibilité environnementale) était bien le mot de la soirée. Les commentateurs n'ont pas manqué de le souligner.

Pauline Ducamp, à Francfort

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Notre sélection : Les écoles d'ingénieurs, vivier préféré de l'industrie

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle