[Véhicule électrique] Shell s'associe au consortium Ionity dans la recharge de batteries

Après Engie et E.ON, Shell a annoncé lundi 27 novembre avoir signé un partenariat avec plusieurs constructeurs automobiles afin d'installer des systèmes de recharge ultra-rapide sur les autoroutes en Europe, dont le faible déploiement constitue l'un des plus gros freins au développement des véhicules électriques.

Partager
[Véhicule électrique] Shell s'associe au consortium Ionity dans la recharge de batteries
Royal Dutch Shell a annoncé lundi avoir signé un partenariat avec plusieurs constructeurs automobiles afin d'installer des systèmes de recharge ultra-rapide sur les autoroutes en Europe, dont le faible déploiement constitue l'un des plus gros freins au développement des véhicules électriques.

L'anglo-néerlandais Shell officialise son entrée dans l'électrique. Le géant pétro-gazier a en effet signé un partenariat avec les constructeurs automobiles à l'origine de Ionity, un système de recharge ultra-rapide sur autoroute. L'accord entre Shell et Ionity - coentreprise constituée entre BMW, Daimler, Ford et Volkswagen - permettra dans un premier temps de déployer des bornes de recharge de forte puissance sur 80 sites autoroutiers d'ici 2019.

Les géants de l'énergie comme le français Engie et l'allemand E.ON et des startups telles que l'américaine ChargePoint construisent eux aussi des réseaux de recharge en Europe mais Shell estime qu'avec la technologie Ionity, il s'attaque enfin au problème de la recharge sur de longues distances.

10% de véhicules électriques d'ici à 2025

Si les véhicules électriques ne représentent encore qu'une petite fraction du marché automobile mondial, leur rythme de croissance conjugué à des prix pétroliers qui ont fortement baissé avant de remonter un peu actuellement incitent les compagnies pétrolières à réévaluer leurs vieux modèles économiques en faveur de modes de transport plus propres.

Selon les projections les plus audacieuses de Shell, la flotte mondiale de véhicules électriques devrait passer d'environ 1% du parc automobile actuellement à 10% d'ici à 2025, se substituant ainsi à une demande représentant dans les 800.000 barils de pétrole par jour. En août, le concurrent BP avait dit qu'il discutait avec des constructeurs de véhicules électriques pour un projet d'installation de bornes de recharge dans ses stations-services.

Réseau paneuropéen de 400 bornes

Le nombre de points de recharge de véhicules électriques en Europe a presque triplé depuis 2014, à près de 120.000, selon l'Observatoire européen des carburants alternatifs. Mais les constructeurs butent toujours sur le problème des longs trajets en raison des limitations actuelles des batteries, du manque de bornes de recharge et de temps de recharge longs.

Selon Shell, avec la technologie Ionity, recharger une voiture dotée d'une batterie de 350 kilowatts au plus ne prendra que cinq à huit minutes, contre plusieurs heures actuellement. "Les clients veulent faire de longs trajets dans leurs véhicules électriques et veulent s'assurer qu'il existe des points fiables, confortables et pratiques pour les recharger rapidement", a déclaré à Reuters Istvan Kapitany, directeur de la distribution chez Shell.

Un quart des stations-services Shell sur autoroutes équipées dans deux ans

Les 80 bornes de recharge seront déployées en Belgique, en Grande-Bretagne, en France, aux Pays-Bas, en Autriche, en République tchèque, en Hongrie, en Pologne, en Slovaquie et en Slovénie. En rajoutant les 20 autres prévues en Allemagne, le quart environ des stations-services de Shell installées le long des autoroutes européennes permettra une recharge électrique de forte puissance d'ici à deux ans, a-t-il ajouté.

Les partenaires d'Ionity prévoient de construire un réseau européen de 400 bornes de recharge d'ici à 2020. Shell a réalisé récemment plusieurs investissements dans les technologies de recharge, dont l'acquisition de la société néerlandaise NewMotion, propriétaire de l'un des plus grands réseaux de recharge d'Europe.

Ron Bousso avec Christoph Steitz; Claude Chendjou pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat

1 Commentaire

[Véhicule électrique] Shell s'associe au consortium Ionity dans la recharge de batteries

velkavatar
28/11/2017 09h:32

C'est un peu désolant. Le pays doté du parc électronucléaire le plus important au monde et on se fait tailler de croupières dans les véhicules électriques et la mobilité par des opérateurs spécialisés dans les énergies fossiles. Reste au groupe Total à mener sa mutation.

Réagir à ce commentaire

Sujets associés

NEWSLETTER Energie et Matières premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez des produits et des fournisseurs

Energies renouvelables

Capteur solaire - CR 110

KIMO INSTRUMENTS

+ 240 000 Produits

Tout voir
Proposé par

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS