Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine Auto

[Véhicule électrique] Quatre groupes automobiles européens lancent le premier réseau de recharge ultra-rapide

Aurélie M'Bida , ,

Publié le , mis à jour le 06/11/2017 À 12H38

Les groupes BMW, Daimler, Ford Motor, et Volkswagen ont annoncé vendredi 3 novembre la création d'une coentreprise européenne pour un réseau de recharge ultra-rapide des véhicules électriques. 400 stations de recharge seront disponibles pour les conducteurs d'ici à 2020.

[Véhicule électrique] Quatre groupes automobiles européens lancent le premier réseau de recharge ultra-rapide © Wikimédia Commons/CC.

C'est un gros coup que viennent de frapper en fin de semaine dernière quatre grands constructeurs de l'auto en Europe, s'engageant fermement dans l'aventure électrique. Les groupes allemands Daimler (Mercedes, Smart), BMW (BMW, Mini, Rolls-Royce), Volkswagen (VW, Seat) avec l'appui de ses marques Audi et Porsche, ainsi que l'Américain Ford Motor ont lancé la coentreprise Ionity. "Créer le premier réseau pan-européen de stations de recharge ultra-rapide est indispensable pour que les véhicules électriques continuent leur déploiement au sein du marché automobile. Ionity a pour ambition de fournir aux particuliers une recharge rapide et facile grâce notamment au paiement en direct en ligne et ainsi faciliter les longs trajets en véhicules électriques", a déclaré Michael Hajesch cité dans le communiqué.

Ionity, dont le siège social sera à Munich, ouvrira ses 20 premières stations au public cette année en Allemagne, en Norvège et en Autriche, une distance de 120 km séparant chacune d'entre elles. Le réseau doit passer à 100 stations en 2018. Le consortium est géré à sa tête Michael Hajesch (CEO) et Marcus Grill (COO). L'équipe Ionity comptera 50 employés dès 2018 et continuera d'agrandir ses rangs.

Utiliser les infrastructures existantes

Doté d'une capacité de 350 kW, chaque borne du réseau utilisera le standard de recharge européen tout en permettant de réduire considérablement le temps de charge par rapport aux systèmes existants. Afin de proposer le maillage le plus pertinent possible, Ionity est actuellement en discussions avec les infrastructures existantes de chaque pays, privées ou publiques. L'investissement dans Ionity reflète l'engagement pris par les constructeurs partenaires de promouvoir les véhicules électriques et s'appuie sur une coopération internationale dans l'industrie automobile.

Le marché des véhicules électriques a du mal à se développer en raison des problèmes d'autonomie des batteries et les constructeurs traditionnels, exposés sur ce segment à la concurrence du leader américain Tesla, s'emploient à mettre au point des systèmes de recharge rapide pour limiter les temps d'attente aux bornes.

Aurélie M'Bida avec Reuters

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle