Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Véhicule d’occasion : soyez prudents à l’achat…

Publié le

Publi-rédactionnel L’achat d’un véhicule d’occasion, à titre particulier ou pour le compte d’une entreprise, revêt toujours un intérêt financier. En contrepartie, ce type d’acquisition n’est pas sans risques et nécessite la plus grande vigilance…

Véhicule d’occasion : soyez prudents à l’achat… © Gina Sanders - Fotolia

INTÉRESSANT OU NON ?

TVS, déductions fiscales, récupération de TVA ou non… les règles sont les mêmes pour les voitures neuves que pour les voitures d’occasion. Le mode d’acquisition est lui prioritairement l’achat, la location sur les véhicules d’occasion étant rarement proposée car peu intéressante.

Disons-le tout net : l’achat d’occasion n’est pas le plus recommandé pour une entreprise, a fortiori pour la constitution d’une flotte automobile. En effet, si la dépréciation du véhicule est avantageuse en termes de prix d’achat, elle est un handicap en termes de fiabilité.

Pour un entrepreneur individuel, ce choix peut être plus pertinent. En achetant un seul véhicule, vous limitez les risques pour un tarif attractif. Mais gare aux poids des ans : les dépenses d’entretien peuvent vite s’accumuler. Vous avez cependant l’opportunité de maîtriser le coût de votre véhicule avec une carte Total GR. Vous gérez ainsi de la façon la plus simple et la plus efficace les dépenses liées à vos déplacements : carburants, lavage, lubrifiants…

Si vous optez pour l’occasion, vous serez confrontés aux mêmes précautions que tout particulier. En résumé, vous devrez vous assurer que vous faites réellement une bonne affaire.

RENSEIGNEZ-VOUS EN AMONT…

Avant d’acheter un véhicule d’occasion, pensez à vérifier sa cote à l’argus et faites le tour des sites internet correspondant au modèle souhaité pour estimer sa valeur.

Vous pouvez acquérir votre véhicule chez un distributeur ou concessionnaire spécialisé dans les véhicules de société ou auprès de loueurs écoulant leur flotte : les véhicules sont remis en état. Oubliez les achats aux particuliers et surtout les ventes aux enchères trop hasardeuses.

Dans tous les cas, préférez des véhicules encore sous garantie constructeur, sur au moins une année. Si vous achetez votre automobile via un distributeur ou un loueur, vous bénéficiez d’une garantie de 6 à 12 mois selon le modèle. Vous aurez même l’opportunité d’étendre cette garantie.

Une fois que vous êtes prêt à découvrir votre véhicule, demandez au vendeur le certificat d’immatriculation, le carnet d’entretien, les factures relatives aux éventuelles réparations effectuées ainsi que la date du dernier contrôle technique, si besoin.

L’EXAMEN VISUEL DU VÉHICULE

Penchez-vous sur l’ensemble de la carrosserie et détectez la présence de rayures et de bosses, vérifiez homogénéité de la teinte.... Jetez également un œil aux joints des portes et des fenêtres. Recherchez la présence de soudures pouvant être signes de réparations antérieures.

Regardez attentivement les témoins d’usure sur chaque pneu et vérifiez que tous les pneus sont usés de manière uniforme : une usure irrégulière peut révéler des problèmes de suspensions ou d’amortisseurs.

Quant aux kilomètres au compteur, assurez-vous que le nombre affiché est cohérent avec l’âge du véhicule. Les compteurs trafiqués, ça existe…

L’ESSAI DU VÉHICULE

Faites tourner le moteur et tendez l’oreille, à l’affût de tout bruit suspect. Observez également la fumée sortant du pot d’échappement : une fumée grise peut révéler une fuite d’eau, tandis qu’une fumée bleue ou noire peut être synonyme de fuite d’huile.

Ensuite, installez-vous sur le siège conducteur et serrez le frein à main. Engagez la 3e vitesse et relâchez l’embrayage. Si la voiture cale, c’est bon signe, sinon, le disque d’embrayage est peut-être endommagé.

Bien sûr, effectuez une conduite d’essai en ville et sur autoroute, à 130 km/h, pour tester le véhicule dans toutes les conditions de conduite.

Pour finir, négociez : les petites rayures ou autres fauteuils tachés peuvent vous permettre d’abaisser le prix d’achat de votre véhicule.

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle