Véhicule bien équipé, collaborateurs protégés

Publié le

Publi-rédactionnel La sécurité et la sérénité de vos collaborateurs passent aussi par ces équipements obligatoires à « embarquer » dans chaque véhicule de votre entreprise. Sans oublier les équipements facultatifs, mais indispensables en cas de souci sur la route…

Véhicule bien équipé, collaborateurs protégés

 

LES OBLIGATOIRES

Parmi les équipements imposés par la Loi figure le gilet de sécurité fluorescent permettant d’être vu par les autres automobilistes, de jour comme de nuit, en cas d’arrêt d’urgence sur la chaussée ou ses abords. Ce gilet doit être homologué CE et disposé dans un endroit facilement accessible par le conducteur dans le véhicule.

Autre obligation : disposer d’un triangle de signalisation. Pour rappel, celui-ci doit être placé à 30 mètres au moins du véhicule ou de l’obstacle à signaler.

En cas d’absence du gilet ou du triangle, le collaborateur de la société est passible d’une amende pouvant atteindre 750 €.

Le cas de l’éthylotest est légèrement différent : chimique ou électronique et impérativement de norme NF*, il est également obligatoire…. Sauf que le non-respect de cette obligation n’est pas sanctionné. Après une période de pénurie à la promulgation de la Loi, il est désormais possible d’en trouver en pharmacie, bureau de tabac, dans les stations-services Total notamment et auprès des compagnies d’assurance.

 

LES INCONTOURNABLES

Tout ce qui peut contribuer à la sécurité des salariés est primordial. C’est pourquoi il est fortement recommandé d’équiper chaque véhicule de société d’une roue de secours et du matériel permettant de l’installer. En cas d’absence de roue de secours, la bombe anti-crevaison peut être très utile. Au-delà d’un principe de précaution, notons qu’en cas de contrôle, le mauvais état des pneus peut être sanctionné par une amende de 750 € maximum doublée d’une immobilisation du véhicule.

La même sanction est appliquée, avec une amende de « seulement » 450€, en cas de feux déficients ou hors d’état de marche.

 

LES PRATIQUES ET LE NÉCESSAIRE PREMIER SECOURS

Dans le registre de ces petits équipements qui peuvent rendre de grands services figure la lampe, de préférence à dynamo pour éviter la panne de batterie. Pour retrouver ses clés tombées par terre la nuit ou se guider dans l’obscurité, c’est toujours conseillé.

Citons aussi les petites lingettes pour essuyer votre pare-brise de l’intérieur si votre vision est perturbée, ou des lingettes « spéciales plastiques » pour entretenir tableaux de bord et intérieurs de portes. Si les collaborateurs doivent transporter des clients, autant disposer d’un véhicule propre… et puis l’on se sent toujours mieux dans une automobile bien entretenue.

Plus rarement évoqués mais si importants en cas d’accident grave pour porter les premiers secours : la trousse à pharmacie, la couverture de survie, le marteau brise-vitre, le coupe-ceinture ainsi que l’extincteur. Pour les conducteurs victimes comme pour leurs passagers ou encore pour porter secours à un autre véhicule, ces équipements peuvent être tout simplement vitaux.

Notons que ces équipements sont en vente dans les boutiques du vaste réseau de stations-service Total en France et à l’étranger.

 

* NF X 20 702 pour les éthylotests chimiques et NF X 20 704 pour les éthylotests électroniques.

 

 

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte