Variscan Mines arrête momentanément son projet de recherche minière en Bretagne

Variscan Mines a obtenu trois permis de prospection minière en Bretagne. Compte-tenu des pressions des associations de défense de l'environnement et du contexte politique sensible des élections législatives, il suspend son projet de recherche.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

Variscan Mines arrête momentanément son projet de recherche minière en Bretagne
Carte des ressources minières de la Bretagne

Variscan Mines France (Orléans, Loiret) a annoncé mercredi 14 juin dans un communiqué qu'à "la demande de la région Bretagne, la société Variscan Mines suspend ses activités de recherche minière en Bretagne et participera à une rencontre ministérielle avec les parties prenantes".

Depuis plusieurs semaines, l'association Vigil'Oust proteste contre le projet de prospection minière en cuivre et zinc de Variscan Mines qui a obtenu en 2014 du ministère de l'Economie un permis de recherche pour trois sites en Bretagne dont celui de Merléac (Côtes-d'Armor) où grondent les opposants. De plus, les candidats aux législatives de ce secteur, Marc Le Fur (LR) et Olivier Allain (LREM), sont en phase sur ce sujet et refusent en bloc le projet de prospection minière. La région Bretagne précise dans un communiqué qu'elle a agi "pour que la société Variscan respecte notre sol breton et les méthodes de concertation et de travail qui prévalent en Bretagne". "Nous condamnons, précise encore le Conseil régional de Bretagne, le jusqu'au-boutisme de la société Variscan".

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Le contenu des indices est réservé aux abonnés à L’Usine Nouvelle

Je me connecte Je m'abonne

Prospection suspendue mais pas abandonnée

Si cette société a suspendu son projet de recherche minière, elle ne l'a pas du tout abandonné et compte bien le relancer dans quelques semaines, en concertation avec les pouvoirs publics. Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, devrait prochainement lancer une étude indépendante concernant la mesure de l'impact des forages sur le sol breton et les éventuels risques de pollution de l'eau notamment. De son côté, Loïg Chesnais-Girard, président de la région Bretagne par intérim et deux autres élus, seront reçus le 21 juin prochain à l'Elysée au sujet de ce dossier sensible.

Stanislas du Guerny

Des recherches d'or engagées dans le Maine-et-Loire

Outre la Bretagne, Variscan Mines a obtenu de l'Etat deux autres permis de prospection dans la région voisine des Pays de la Loire, celui concernant le département du Maine-et-Loire a été lancé pour la recherche de présence d'or dans le sous-sol. Un autre permis lui a été accordé en Ariège. Variscan Mines qui emploie 7 salariés, est filiale du groupe australien du même nom.

Partager

NEWSLETTER Matières Premières
Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS