Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Valorisation : Le Royaume-Uni parie gros sur les Big Data

Aurélie Barbaux , , , ,

Publié le

Valorisation : Le Royaume-Uni parie gros sur les Big Data
Budget prévu pour ces masses de données?: 189 millions de livres.

Les entreprises citées

En partenariat avec Industrie Explorer

Le Royaume-Uni a fait ses choix. Pour ses produits d’avenir, il soutiendra huit technologies de rupture. Pas plus, pas moins. Le ministre des Universités et des Sciences, David Willetts, vient d’ailleurs d’annoncer une rallonge de 600 millions de livres (m£), soit 695 millions d’euros, au budget annuel destiné aux instituts de recherche (4,6 milliards de livres) pour aider leur maturation technologique. Et parmi ces huit technologies à risque, ce sont les big data qui tirent la part du lion, avec 189 m£, suivies par la biologie de synthèse (88 m£), les matériaux avancés (73 m£), la robotique et les systèmes autonomes (35 m£), la génétique animale (30 m£), le stockage de l’énergie (30 m£), la miniaturisation des satellites (25 m£) et la médecine régénérative (20 m£). Le reste de l’enveloppe allant à la recherche universitaire et à des infrastructures. Très pragmatique, David Willetts sait qu’il prend là des risques et donne rendez-vous dans dix ans pour évaluer le retour sur investissement. La France, qui peine à faire des choix technologiques et préfère financer les structures de valorisation par filière, devrait-elle en faire autant ? ?? 

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle