Valorisation de CO2 : Avantium rachète Liquid Light

La société néerlandaise Avantium annonce l’acquisition des actifs de Liquid Light, une start-up américaine réputée pour ses développements dans le domaine de l’électrochimie, en particulier avec une technologie exclusive de fabrication de produits chimiques à partir de CO2. Liquid Light et Avantium vont ainsi pouvoir connecter leurs plateformes pour proposer une offre de technologies d'électro-catalyse utilisant le CO2 comme matière première pour produire des produits chimiques et des matériaux durables.

Liquid Light a été créée en 2008 par un spin off de l'Université de Princeton (Etats-Unis) en 2008. Depuis, la société a investi plus de 35 millions de dollars sur des technologies d'électrochimie à faible consommation d’énergie pour convertir le CO2 en produits chimiques majeurs. La société a déposé plus de 100 demandes de brevets, dont plus de vingt ont été d’ores et déjà accordées. Son portefeuille de brevets couvre des building blocks à grands volumes comme l'acide oxalique, l'acide glycolique, l'éthylène glycol, le propylène, l'isopropanol, le méthacrylate de méthyle et l'acide acétique pour la production de polymères, de revêtements ou de cosmétiques.

https://youtu.be/C80tzpFt8YU

L'émergence de l’électro-catalyse
Avantium estime que le domaine de l'électro-catalyse, basé sur une association de l'énergie électrique et de la catalyse, pour stimuler des réactions chimiques, est une voie émergente dans l'industrie chimique. Or la technologie permet aussi l'utilisation d'énergie renouvelable - notamment en provenance de parcs éoliens ou de panneaux solaires dont l’intermittence est parfois difficile à gérer - pour garantir une empreinte carbone significativement améliorée.

Le plus de la voie électrochimique de Liquid Light
La technologie de base de Liquid Light repose sur le principe de la réduction électrochimique du dioxyde de carbone. Le procédé est en cours de développement pour la production de monoéthylène-glycol (MEG), un produit chimique de grande consommation correspondant à un marché mondial de 27 milliards de dollars. Il convertit d'abord le dioxyde de carbone en un intermédiaire à deux carbones, oxalate ou acide oxalique. L'oxalate est ensuite converti en MEG dans une étape de procédé distincte. Liquid Light estime que son procédé permettra d’accéder à des coûts de production inférieurs à ceux proposés par les procédés traditionnels sur base fossile. Les matières premières utilisées par Liquid Light sont donc le CO2, l’électricité et l’eau. Des catalyseurs métalliques sont également nécessaires au bon fonctionnement du procédé.

Sujets associés

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

La renaissance des montres Kelton

La renaissance des montres Kelton

Le designer Vincent Bergerat donne une nouvelle vie aux montres Kelton. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il explique au micro de Christophe Bys comment il innove et recrée l'identité...

Écouter cet épisode

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Chargé d'Affaires Conformité Machines (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 23/06/2022 - CDI - Aix en Provence

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Foy la Grande

Remplacement du système sécurité incendie du collège Elie Faure

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS