Valodéa investit 16 millions d'euros dans un centre de tri à Charleville-Mézières

Démarré en août 2013 et achevé en septembre 2014, le nouveau centre de tri des déchets ménagers des Ardennes vient d'être inauguré à Charleville-Mézières. Pour édifier cet équipement haute-technologie, Valodéa a investi 16 millions d'euros.

Partager
Valodéa investit 16 millions d'euros dans un centre de tri à Charleville-Mézières
Vue architecturale du centre de tri Valodéa de Charleville-Mézières

Créé en 1975 pour résorber les 400 décharges sauvages existant alors dans les Ardennes, Valodéa, qui assure le traitement et la gestion des déchets ménagers des 463 communes du département, a inauguré en fin d'année 2014 un centre de tri à Charleville-Mézières. Cet outil a nécessité un investissement de 16 millions d'euros, financé à 80 % par Valodéa mais aussi par le fonds européen de développement régional (1,3 million d'euros), le conseil général (1 million d'euros) et l'Ademe (990 000 euros).

Implanté sur une zone industrielle, il y occupe une superficie de 15 000 mètres carrés sur des terrains et bâtiments rachetés à deux sociétés de transport. Ce centre est doté d'une chaîne de tri mécanique avec quatre-vingt-quinze convoyeurs, six tris optiques et soixante-dix moteurs. Il permet le tri de la collecte sélective et comprend un bâtiment administratif et cinq zones consacrées au processus du tri, à la réception des collectes, au conditionnement, au stockage aval et aussi aux journaux, revues et magazines.

35 salariés

Les matières travaillées sont les briques alimentaires, le papier, le carton, les emballages métalliques (acier et aluminium), les bouteilles et flaconnages en plastique et les journaux et magazines. Annuellement, Valodéa a en charge l'enfouissement de 105 000 tonnes de déchets (ordures ménagères, encombrants et gravats), le traitement et la valorisation de 16 000 tonnes de collectes sélectives ainsi que la collecte et le traitement de 16 000 tonnes de déchets verts.

La création de ce centre, qui compte 35 salariés, permet de réduire le coût de tri, de maîtriser les coûts de transport et de réaliser des économies d'échelle en homogénéisant les flux de collecte.

Pascal Remy

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

13 - OPH 13 HABITAT

Travaux de ravalement, d'entretien et d'isolation des façades

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS