Vallourec veut supprimer 120 postes sur deux de ses sites bourguignons

Le fabricant de tubes sans soudures Vallourec intensifie sa restructuration industrielle et compte supprimer 80 postes à Cosne-sur-Loire (Nièvre) et 40 à Montbard, en Côte-d’Or.

Le groupe Vallourec vit l’un des épisodes tourmentés de sa longue histoire, née à la fin du 19ème siècle. Le fabricant de tubes sans soudure et de solutions tubulaires spécifiques, destinés principalement aux marchés de l’énergie, accentue sa restructuration.

La réduction des effectifs touchera 1 050 postes en France, contre 550 initialement prévus l’an dernier. Elle affecte en Bourgogne, l’un des berceaux du groupe, deux sites pour un total de 120 nouveaux postes.

L’usine Valinox Nucléaire épargnée

A Cosne-Cours-sur-Loire (Nièvre), l’unité de Vallourec Drilling Products, spécialisée dans les outils de forage pétrolier, devrait perdre 80 postes sur un total légèrement supérieur à 200, soit 40 % de l’effectif. "Nous pensons qu’il y aura une quarantaine de licenciements secs", regrette Cyril Le Moins, délégué syndical CFDT.

A Montbard, en Côte-d’Or, chez Vallourec Bearing Tubes, ce sont 40 suppressions de postes. L’usine de Valinox Nucléaire, toujours à Montbard, dédiée spécifiquement aux tubes en alliage de nickel pour générateur de vapeur, n’est pour l’instant pas concernée.

Interrogée, la direction du groupe martèle que la situation économique est exceptionnelle. "A la surcapacité mondiale en tubes sans soudure s’ajoute une concurrence exacerbée de pays à bas coût et un retournement du cycle pétrolier provoquant un report massif des investissement des compagnies pétrolières", indique une responsable de la communication.

Didier Hugue

Sujets associés

NEWSLETTER L’actu de vos régions

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS