L'Usine Energie

Vallourec veut discuter de sa restructuration financière avec l'ensemble de ses créanciers

, , , ,

Publié le , mis à jour le 02/09/2020 À 07H30

Les négociations sur la restructuration financière de Vallourec n'ont pas encore abouti. L'entreprise française a annoncé le 1er septembre qu'elle allait élargir les discussions à l'ensemble de ses créanciers.

Vallourec veut discuter de sa restructuration financière avec l'ensemble de ses créanciers
Vallourec est spécialisé dans les tubes sans soudure en acier pour le secteur pétrolier.
© Vallourec

Vallourec cherche toujours de nouvelles solutions de financement. Le producteur de tubes sans soudure en acier a déclaré mardi 1er septembre vouloir élargir les discussions sur sa restructuration financière à l'ensemble de ses créanciers bancaires et obligataires, en vue de la désignation éventuelle d'un mandataire ad hoc.

Vallourec veut éviter "rééquilibrer sa structure financière"

L'entreprise française discute déjà depuis des semaines avec ses banques et ses actionnaires (Bpifrance, Nippon Steel...). Désormais, Vallourec "envisage d’étendre le dialogue à l’ensemble de ses créanciers bancaires et obligataires, et des autres parties prenantes, en vue de parvenir à une restructuration financière qui appréhende l’ensemble des emprunts contractés au niveau de Vallourec SA et qui permette de traiter ses échéances à venir et de rééquilibrer sa structure financière", a-t-il expliqué dans un communiqué.

Dans un contexte de crise pour le secteur pétrolier, Vallourec a creusé ses pertes au deuxième trimestre. Le groupe parapétrolier espère obtenir l'accord des porteurs d'obligations soumises au droit américain, dont le feu vert est nécessaire pour demander éventuellement la nomination d’un mandataire ad hoc "sans que cette démarche constitue un cas de défaut". Si les banques autorisent la consultation de ces créanciers, celle-ci prendra fin le 11 septembre, précise Vallourec.

Avec Reuters (Rédaction de Paris)

Réagir à cet article

Testez L'Usine Nouvelle en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte