Valeo limite la baisse de ses ventes au premier trimestre face au Covid-19

Malgré un chiffre d'affaires en baisse de 8 %, Valeo semble mieux résister que le reste du marché à la crise du Covid-19. L'équipementier automobile a dévoilé le 23 avril ses résultats financiers pour le premier trimestre 2020.

Partager
Valeo limite la baisse de ses ventes au premier trimestre face au Covid-19
Comme une bonne partie des entreprises françaises, Valeo voit son chiffre d'affaires diminuer au premier trimestre 2020. /Photo d'archves/REUTERS/Charles Platiau

Comme une bonne partie des entreprises françaises, Valeo voit son chiffre d'affaires diminuer au premier trimestre 2020. L'équipementier automobile semble toutefois mieux résister que le reste du marché selon ses résultats publiés jeudi 23 avril. Sur un marché en baisse de 24 %, les ventes du groupe français ont diminué de 8 % à périmètre et changes constants, à 4,49 milliards d'euros.

"Tous les pôles d’activité surperforment le marché, bénéficiant de l’entrée en production et de la montée en cadence de nombreuses innovations à fort contenu technologique", assure Valeo dans un communiqué. Ces innovations comportent des caméras, des produits liés à l'assistance à la conduite, des systèmes liés à l'électrification et des systèmes d'éclairage LED.

Retour à la normale avant fin avril en Europe ?

Valeo prévoit en outre que son chiffre d'affaires en Chine, où est apparu le Covid-19 en décembre 2019, devrait revenir à son niveau de 2019 au cours du deuxième trimestre. L'équipementier s'attend à une reprise progressive de l’activité des constructeurs automobiles avant fin avril en Europe et fin avril/début mai en Amérique du Nord.

Malgré sa "surperformance" sur un marché sinistré, Valeo a engagé un plan important de réduction des coûts. L'entreprise assure qu'elle reste stable financièremment. Elle dispose de 2,3 milliards d'euros de lignes de crédit non tirées pour "faire face à un éventuel prolongement de la crise actuelle".

Valeo a décidé de maintenir un dividende au titre de l'exercice 2019. Le conseil d'administration a proposé un versement de 0,2 euro par action.

Avec Reuters (Bertrand Boucey, édité par Jean-Michel Bélot)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Tous les événements

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un écosystème résilient, composé essentiellement...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe.

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos sociétés.

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu ses installations.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ORANO

Ingénieur Contrôle Commande F/H

ORANO - 09/12/2022 - CDI - La Hague

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

41 - BLOIS

ETUDES PRE-OPERATIONNELLES POUR LA CREATION DE LA ZAC DU PARC D'ACTIVITE AU NORD-EST DU COEUR DE L'AGGLOMERATION DE BLOIS.

DATE DE REPONSE 09/01/2023

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS