Valeo a déjà supprimé 12 000 postes dans le monde au premier semestre

L'équipementier automobile français Valeo a accusé au premier semestre 2020 une lourde perte nette à cause de la crise du coronavirus et engagé un vaste plan d'action pour réduire ses coûts et préserver sa trésorerie.

Partager
Valeo a déjà supprimé 12 000 postes dans le monde au premier semestre
Valeo, spécialiste de l'hybridation légère et des aides à la conduite, a publié mardi 21 juillet une perte nette, part du groupe, de 1,215 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année

L'équipementier automobile français Valeo, spécialiste de l'hybridation légère et des aides à la conduite, a publié mardi 21 juillet une perte nette, part du groupe, de 1,215 milliard d'euros sur les six premiers mois de l'année, alors qu'il avait dégagé un an plus tôt un bénéfice net de 162 millions.

La perte du semestre est imputable à la chute de l'activité (-28% pour le chiffre d'affaires) qui a en outre entraîné la comptabilisation de 622 millions d'euros de charges non cash et non récurrentes, liées notamment à des dépréciations d'actifs.

Baisser les coûts salariaux

Il fait les frais de la crise du coronavirus et a donc engagé un vaste plan d'action pour réduire ses coûts et préserver sa trésorerie.

"Nous avons lancé un processus classique de revue de l'ensemble des actifs du groupe, une revue classique que l'on fait chaque année mais qui prend cette année une tournure un peu particulière", avait déclaré le 25 juin Robert Charvier, directeur financier de l'équipementier automobile, lors de l'assemblée générale annuelle qui se tient à huis-clos.

Pour réduire ses coûts, Valeo a supprimé au premier semestre 12 000 emplois, soit 10,5% de l'effectif du groupe, a indiqué son PDG Jacques Aschenbroich le 21 juillet lors d'une conférence de presse. 2 000 auraient été supprimé en France.

Afin de faire baisser les coûts salariaux de 10 % et d'économiser ainsi 100 millions d’euros en France, le groupe vient d'ailleurs de proposer un accord de performance collective à ses représentants syndicaux. Les négociations ont débuté et devraient se poursuivre jusqu’en septembre.

Pour en savoir plus sur les détails de cet accord de performance collective, lisez notre article dédié

avec Reuters (Gilles Guillaume, édité par Jean-Stéphane Brosse)

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Auto et Mobilités

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

BUREAU VERITAS

Ingénieur Sûreté de Fonctionnement - Assurance qualité Logiciel (F-H-X)

BUREAU VERITAS - 26/07/2022 - CDI - La Défense

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS