Valentino veut coter en Bourse 25% de son capital au 2d semestre 2018

MILAN (Reuters) - La maison de couture italienne Valentino a l'intention de céder environ un quart de son capital dans le cadre d'une introduction en Bourse (IPO) qui n'aura pas lieu avant le second semestre 2018, a-t-on appris de source proche du dossier.
Valentino veut coter en Bourse 25% de son capital au 2d semestre 2018
La maison de couture italienne Valentino a l'intention de céder environ un quart de son capital dans le cadre d'une introduction en Bourse qui n'aura pas lieu avant le second semestre 2018, a-t-on appris de source proche du dossier. /Photo d'archives/REUTERS/Tony Gentile

Fondée en 1960 par le styliste Valentino Garavani, la marque avait été vendue en 2012 par Permira pour 700 millions d'euros à Mayhoola for Investments, une société d'investissement qatarie.

Les propriétaires de Valentino étudient depuis fin 2015 la possibilité d'une IPO mais l'opération a été reportée d'année en année.

Selon la source, la procédure d'une introduction en Bourse n'a pas encore commencé et elle ne se fera que lorsque les conditions du marché seront favorables, car l'opération n'est pas liée à un besoin de liquidités.

"Mayhoola a l'intention de mener à bien cette opération dans le but de s'imposer dans le monde de la finance, en apportant sur le marché une société qui devrait gagner encore plus de valeur une fois cotée", a indiqué la source.

Valentino serait cotée à la Bourse de Milan, qui exige qu'au moins 25% du capital d'une société soit mis sur le marché.

Sollicitée, Valentino n'a pas souhaité s'exprimer et Mayhoola n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter.

La société, connue pour ses robes rouge vif, a enregistré un chiffre d'affaires de 1,1 milliard d'euros en 2016 et un résultat net de 206 millions d'euros. Son administrateur délégué, Stefano Sassi, a déclaré en juin s'attendre à une croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires cette année.

(Elisa Anzolin, Claudia Cristoferi, Claude Chendjou pour le service français, édité par Juliette Rouillon)

Sujets associés

NEWSLETTER La Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

TOLIER FORMEUR P3 H/F

- 21/09/2022 - CDI - PONTOISE

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

92 - ONERA

Etudes, fabrication et installation d'une centrale d'air sur le site du Fauga-Mauzac (31)

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS