Valeant vise de petites acquisitions après l'échec sur Allergan

WINNIPEG, Canada (Reuters) - Le groupe pharmaceutique canadien Valeant va concentrer ses projets d'acquisition sur des petites entreprises non cotées, a déclaré jeudi son directeur général, après l'échec en 2014 de la tentative hostile de rachat de l'américain Allergan.

Partager

Ces projets de croissance externe et le développement de sa gamme actuelle de produits ont en outre amené le groupe basé à Laval, au Québec, à relever davantage qu'attendu ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour 2015.

Le titre gagne 5,14% à environ 180 dollars canadiens à la Bourse de Toronto à 15h30 GMT. Il progresse dans les mêmes proportions à la Bourse de New York.

Valeant a perdu en novembre la bataille pour la prise de contrôle d'Allergan, qui a préféré une offre supérieure d'Actavis.

Son directeur général, Michael Pearson, a déclaré jeudi au cours d'une conférence téléphonique avec des analystes que le groupe n'avait aucun intérêt à financer des acquisitions avec ses propres actions, que l'entreprise juge sous-évaluées.

"Quand je regarde la liste des plus de 100 discussions que nous avons (avec des cibles potentielles), la vaste, vaste majorité, ce sont des entreprises non cotées", a-t-il dit. "C'est dans notre histoire, c'est là que sont nos projets maintenant."

Le groupe canadien a dit s'attendre à une croissance organique de son chiffre d'affaires de 10 à 12% en 2015, alors que cet indicateur avait été l'un des facteurs essentiels avancés par Allergan pour rejeter l'offre de Valeant durant la bataille de l'an dernier.

Valeant prévoit un chiffre d'affaires de 9,2 à 9,3 milliards de dollars des Etats-Unis (7,8 à 7,9 milliards d'euros) et à un bénéfice de 10,10 à 10,40 dollars par action, soit des résultats meilleurs qu'en 2014.

Les analystes interrogés par Reuters s'attendaient en moyenne à un bénéfice par action de 10,05 dollars et à un chiffre d'affaires de 9,03 milliards de dollars.

Valeant visait auparavant 10 dollars de bénéfice par action et un chiffre d'affaires de 9,1 milliards de dollars.

(Rod Nickel, Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

Sujets associés

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Connecter start-up et grands groupes

Connecter start-up et grands groupes

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Thomas Ollivier, fondateur du Maif Start-up Club, répond aux questions de Christophe Bys. 

Écouter cet épisode

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Le théâtre engagé et populaire de Samuel Valensi

Samuel Valensi est un jeune metteur en scène engagé. Passionné de théâtre, il a décidé de quitter les bancs d'HEC pour écrire et mettre en scène. Il est...

Écouter cet épisode

Le Mans, capitale du son

Le Mans, capitale du son

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Olivier James nous emmène au Mans pour nous faire découvrir un écosystème surprenant : celui de l'acoustique. En quelques années, la...

Écouter cet épisode

Le design dans le monde d'après

Le design dans le monde d'après

L'ancien secrétaire d'Etat socialiste, Thierry Mandon, est président de la Cité du Design de Saint-Etienne. Dans ce nouvel épisode du podcast Inspiration, il présente la Biennale...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG.

Technicien de Maintenance en Matériel / Equipement H/F

ETABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG. - 04/07/2022 - CDI - BORDEAUX

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

91 - Palaiseau

Prestations de curage, de vidange et d'entretien des installations et réseaux divers de l'Ecole Polytechnique

DATE DE REPONSE 01/01/1970

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS