Vale repousse l’ouverture de capital de l’usine du sud en Nouvelle-Calédonie

Déçu par le montant des offres reçues tandis que les cours du nickel se redressent, Vale Nouvelle Calédonie (VNC) repousse l’entrée d’un partenaire minoritaire à son capital.

Partager
Vale repousse l’ouverture de capital de l’usine du sud en Nouvelle-Calédonie

Les offres reçues par Vale pour une prise de participation minoritaire dans sa filiale calédonienne VNC se sont avérées trop basses à son goût, affirment deux sources proches du dossier à l’agence Reuters, alors que le cours du nickel a regagné plus de 35% ces six derniers mois. Le groupe minier brésilien espérait, affirme l’une de ces sources à Reuters, un investissement situé entre 500 millions et un milliard de dollars dans ses actifs calédoniens. L’usine métallurgique de Vale affiche encore l’un des coûts de traitement les plus élevés au monde.

Le véhicule électrique offre un sursis à VNC

Vale, qui se débat encore avec une dette de plus de 20 milliards de dollars (elle dépassait les 30 milliards mi-2016), a entamé une revue complète de ses actifs. Un plan annoncé en 2016 prévoyait 15 milliards de dollars de cessions d’actifs. Cet été, le groupe envisageait même la fermeture de son usine calédonienne, qui a connu bien des déboires depuis son entrée en production en 2010. VNC a perdu près de 1,3 milliard de dollars entre 2014 et 2016, apprend-t-on dans une présentation récente aux investisseurs.

Mais le rebond des prix du nickel, particulièrement sous la forme de sulfates destinée aux batteries des véhicules électriques, l’a convaincu de donner une nouvelle chance à ce projet. Une nouvelle chance qui devra passer par l’entrée d’un partenaire. Après des discussions avortées pour la cession de 25% à 30% des parts au fabricant chinois de batteries Gem Co., Vale cherchait à vendre une part moins élevée du projet. Mais "si nous n’arrivons pas à trouver un partenaire, nous devrons faire face à la réalité, qui est que le coût de cette usine est lourd pour le groupe", reconnaissait le nouveau PDG de Vale Fabio Schvartsman, lors d'une conférence téléphonique fin octobre. Son prédécesseur Murilo Ferreira, lui, avait d’ores et déjà inscrit VNC sur la liste des cessions. Si sa rentabilité s’est améliorée, VNC n’est pas sortie d’affaire.

0 Commentaire

Vale repousse l’ouverture de capital de l’usine du sud en Nouvelle-Calédonie

Tous les champs sont obligatoires

Votre email ne sera pas publié

Sujets associés

SUR LE MÊME SUJET

NEWSLETTER Matières Premières

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L’USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

Vendre la Joconde, chiche !

Vendre la Joconde, chiche !

Dans ce nouveau numéro du podcast Inspiration, Stéphane Distinguin, auteur de "Et si on vendait la Joconde" sorti ce 19 janvier 2022 aux éditions JC Lattés, répond aux questions...

Écouter cet épisode

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Digital et médias, par Julie Manou-Mani

Dans le podcast "Inspiration", Julie Manou Mani, journaliste et productrice, répond aux questions de Christophe Bys. Elle revient sur sa reconversion vers le journalisme après des études...

Écouter cet épisode

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

La recherche française est-elle vraiment à la traine ?

En 2020, année de la crise Covid, la recherche française aura été au centre de toutes les attentions. En cause, l'incapacité de la France à développer son propre vaccin....

Écouter cet épisode

Joindre les deux bouts

Joindre les deux bouts

Dans cet épisode d'Industry Story, Guillaume Dessaix revient sur la grève du Joint Français qui au début des années 70 a enflammé la Bretagne.

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L’USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

LE CNAM

Ingénieur chef de projet bâtiment H/F

LE CNAM - 18/01/2022 - CDD - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Détectez vos opportunités d’affaires

33 - Ste Hélène

Travaux de restructuration de la Mairie

DATE DE REPONSE 18/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS