Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

Vague union entre Naval Group et Fincantieri

Olivier James

Publié le

En bref

Vague union entre Naval Group et Fincantieri
L’alliance portera notamment sur des achats croisés et une mutualisation de la R & D.

On s’attendait à un Airbus des mers ou à une alliance forte du type Renault-Nissan, avec participations croisées. Il faudra se contenter d’une société commune : c’est le mode de rapprochement que le français Naval Group et l’italien Fincantieri ont fini par sceller, fin octobre, lors du salon de l’industrie navale de défense Euronaval.

Après des mois de négociations, rythmées par des réunions mensuelles avec les patrons des deux groupes ainsi que les ministres de la Défense et de l’Économie des deux pays, la nature de la collaboration ne correspond pas aux ambitions initiales. Si Naval Group et Fincantieri comptent effectuer des propositions d’offres communes – réaliser des achats croisés, mener conjointement des projets de recherche ou partager leurs moyens d’essais et leurs réseaux d’experts –, nul grand projet fédérateur ne ressort, qui assurerait au tandem un lien industriel indestructible, à l’instar de la société commune de Safran et de General Electric avec le moteur Leap.

Le délicat contexte politique franco-italien et les intérêts industriels des deux parties auront amenuisé la portée de l’alliance. Face aux industriels russes et chinois, ce premier pas devra vite être suivi d’une collaboration plus substantielle pour espérer maintenir l’industrie navale à flot.

Réagir à cet article

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle