Abonnez-vous Identifiez-vous

Identifiez-vous

Vos codes d'accès sont erronés, Veuillez les saisir à nouveau. Mot de passe oublié ?

L'Usine de l'Energie

[Vague de froid] Pourquoi il n'y a pas de risque de coupure de courant

Léna Corot ,

Publié le

La France grelotte, mais le réseau ne tremble pas. L'approvisionnement en énergie va être suffisant pour traverser cette vague de froid sans encombre, selon RTE, le réseau de transport électrique en charge d'assurer la sécurité d'approvisionnement.

[Vague de froid] Pourquoi il n'y a pas de risque de coupure de courant
Les températures minimales vont atteindre -6 à -10°C au nord et à l'est de la France mardi.
© jfgornet - Flickr - C.C.

Une vague de froid s'abat sur la France. Si les vents de nord-est seront plus forts lundi 26 février, c'est mardi qui sera la journée la plus froide. Météo France annonce des températures minimales allant de -6 à -10°C au nord et à l'est de la France, de  -2 à -6 °C sur les côtes de la Manche et de l'Atlantique et dans les plaines du Sud-ouest, et de 0 à -4 °C près de la Méditerranée. L'établissement précise que les températures resteront souvent voisines de 0°C la journée et que le changement s'amorcera par le sud du pays au cours de la journée de mercredi.

Pendant ce temps, le chauffage va donc tourner à plein régime. En prévision, EDF a décalé d'une semaine l'arrêt des réacteurs nucléaires de Gravelines 6 et Tricastin 4 initialement prévu le 24 février. L'électricien a aussi fait le choix de reporter les opérations de maintenance programmées et de rechargement des combustibles de deux unités de production nucléaire.

Le pic de consommation mercredi matin

"Le pic de consommation hivernale devrait arriver mercredi matin à 9h30 avec 94 200 MW", déclare un porte-parole de RTE à L'Usine Nouvelle, et non un soir, comme c'est le cas d'habitude. "Après les températures vont se réchauffer et la consommation va diminuer et atteindre 86 500 MW jeudi soir", prévient-on au sein du réseau de transport électrique en charge d‘assurer la sécurité d’approvisionnement en France.

Quelles sont les mesures prises par RTE, pour passer cet épisode sans encombre ? Des coupures de courant sont-elles à prévoir ? "Cette vague de froid ne va pas poser de difficultés particulières pour la sécurité de la consommation électrique", balaye le porte-parole. Les 94 200 MW attendus au pic de consommation restent bien loin du record de février 2012 et ses 102 098 MW.

Des mesures ponctuelles mais pas exceptionnelles

"Nous allons avoir 102 000 MW de disponibles pour un pic annoncé à 94 200 MW, ce qui est largement suffisant pour pallier à cette vague de froid", estime-t-on chez RTE. Une marge beaucoup plus importante que l'année dernière où RTE avait seulement 500 MW de marge. C'est pourquoi il n'est pas nécessaire de mettre en place les mesures exceptionnelles, qui avaient failli être appliquées en 2017.

"L'offre de production en France entre aujourd'hui et jeudi est comprise entre 91 000 et 96 000 MW", explique le représentant du réseau français, qui ajoute que "les importations en énergie vont s'élever à 9 000 MW". Cela fait 100 000 MW minimum auxquels il convient d'ajouter les 2 000 MW supplémentaires en heure de pointe disponibles grâce à l'effacement. Il s’agit de consommateurs industriels ou particuliers qui vont volontairement, sur demande du gestionnaire de réseau, diminuer temporairement leur consommation.

Dans une situation plus critique, les sites dits interruptibles - qui sont très friands en énergie et ont passé des contrats avec RTE - sont en mesure de couper leur consommation très rapidement. RTE peut aussi baisser la tension sur le réseau français, baisse de tension que le consommateur ne perçoit pas. La France traverse une vague de froid... mais les chauffages ne devraient pas s'arrêter à cause d'une coupure de courant.

 

Réagir à cet article

Les entreprises qui font l'actu

Créez votre compte L’Usine Connect

Fermer
L'Usine Connect

Votre entreprise dispose d’un contrat
L’Usine Connect qui vous permet d’accéder librement à tous les contenus de L’Usine Nouvelle depuis ce poste et depuis l’extérieur.

Pour activer votre abonnement vous devez créer un compte

Créer votre Compte
Suivez-nous Suivre Usine Nouvelle sur Facebook Suivre Usine Nouvelle sur Twitter RSS Usine Nouvelle

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services.
En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

En savoir plus