Vague d'investissements dans la bioproduction

Les montants font tourner la tête. Depuis le début de l'année, l'industrie pharmaceutique européenne se déchaîne dans le domaine de la bioproduction avec l'annonce d'investissements faramineux. Le groupe familial allemand Boehringer Ingelheim a frappé très fort en janvier, en révélant son intention d'injecter 500 millions d'euros dans son site de production biopharmaceutique de Vienne, en Autriche. Cet investissement sera alloué à la construction d'une unité de production de principes actifs, issus de cultures cellulaires. Technologie reine pour la production des fameux anticorps monoclonaux (Mabs) qui était uniquement pratiquée à Biberach (Allemagne), sur le site principal de Boehringer Ingelheim. La nouvelle unité, qui devrait démarrer ses opérations en 2021, permettra la création de plus de 400 emplois.

Puis, en avril, le Français Sanofi a annoncé un investissement de 300 M€ à Geel en Belgique, sur un site récupéré du portefeuille de Genzyme. À Geel, on pratique également la culture cellulaire pour la production d'anticorps monoclonaux. Et Sanofi voudrait renforcer ses capacités de production et de purification. Les futurs ateliers de production et les infrastructures nouvelles devraient entrer en service, mi-2017, sur le complexe, tandis qu'une centaine de postes devrait être créée à partir de 2018.

Cap sur la France où le Suisse Novartis a annoncé, sur la même période, son intention d'investir 100 M€ à Huningue, dans le Haut-Rhin. Le projet s'étalera sur quatre ans et portera encore sur de la culture cellulaire. Novartis veut augmenter de 70 % la capacité de son site et rendre possible la production simultanée de deux médicaments. À l'issue de ce projet, une centaine d'emplois devrait être créée.

Et pour finir, c'est Novo Nordisk qui a prévu de casser sa tirelire. Le groupe danois a profité d'une visite du président François Hollande sur son site de Chartres (Eure-et-Loir) pour annoncer un investissement de plus de 100 M€. L'enveloppe sera dédiée à l'installation de nouvelles capacités de production de cartouches et stylos d'insuline, sachant que la matière active continuera d'être fournie par le Danemark. D'ici à trois ou quatre ans, lorsque les unités seront pleinement opérationnelles, quelque 250 nouveaux postes pourraient être créés.

Ces deux projets sur le territoire français sont à rapprocher d'annonces encore fraîches qui datent de la mi-2015. Le LFB a promis d'investir 300 M€ à Arras (Pas-de-Calais) dans la construction d'une unité de dérivés du plasma humain de nouvelle génération qui emploiera 500 personnes à l'horizon 2020. Puis, AFM-Téléthon avait annoncé son intention d'accroître les capacités de production de son outil industriel Généthon-Bioprod, en partenariat avec le fonds SPI géré par Bpifrance. Ce qui va se concrétiser par la construction d'une nouvelle plateforme de plus de 100 M€ à Évry (Essonne) qui contribuera à la création de 300 emplois.

En additionnant tous ces chiffres, en moins d'un an, 600 M€ d'investissement ont été annoncés en France, avec à la clé plus d'un millier d'emplois. En y ajoutant les 800 M€ prévus en Autriche et Belgique, ce sont de bien belles opportunités qui se dessinent pour tous les fournisseurs d'équipements et de matière grise qui gravitent autour de ce secteur de la bioproduction. À l'exemple du Français Technip qui pilotera le chantier d'Arras pour le compte du LFB.

« En moins d'un an, 600 M€ d'investissement ont été annoncés en France, avec à la clé plus d'un millier d'emplois ».

Sujets associés

NEWSLETTER Santé

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES PODCASTS

A Grasse, un parfum de renouveau

A Grasse, un parfum de renouveau

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Anne Sophie Bellaiche nous dévoile les coulisses de son reportage dans le berceau français du parfum : Grasse. Elle nous fait découvrir un...

Écouter cet épisode

Les recettes de l'horlogerie suisse

Les recettes de l'horlogerie suisse

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, notre journaliste Gautier Virol nous dévoile les coulisses de son reportage dans le jura suisse au coeur de l'industrie des montres de luxe. 

Écouter cet épisode

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Le rôle des jeux vidéo dans nos sociétés

Martin Buthaud est docteur en philosophie à l'Université de Rouen. Il fait partie des rares chercheurs français à se questionner sur le rôle du jeu vidéo dans nos...

Écouter cet épisode

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Les coulisses d'un abattoir qui se robotise

Dans ce nouvel épisode de La Fabrique, Nathan Mann nous dévoile les coulisses de son reportage dans l'abattoir Labeyrie de Came, dans les Pyrénées-Atlantiques, qui robotise peu à peu...

Écouter cet épisode

Tous les podcasts

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

Trouvez les entreprises industrielles qui recrutent des talents

WESER

Technicien Qualité (H/F)

WESER - 03/10/2022 - CDI - TOURS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par

Accédez à tous les appels d’offres et détectez vos opportunités d’affaires

59 - Lille

Sécurité d'un événement et des personnes.

DATE DE REPONSE 11/02/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par

ARTICLES LES PLUS LUS