VAE : les femmes et les actifs d’abord

Le pôle Rhône-Alpes de l’orientation (Prao) publie une étude sur les candidats postulant à une validation des acquis de l’expérience dans la région. Conclusion : les femmes et les actifs utilisent majoritairement l’outil pour décrocher un diplôme.

Partager

TESTEZ GRATUITEMENT L'ABONNEMENT À L'USINE NOUVELLE

15 jours gratuits et sans engagement

VAE : les femmes et les actifs d’abord

Certes, c’est une étude partielle qui ne couvre que la région Rhône-Alpes. Mais le travail mené par le Pôle Rhône-Alpes de l'orientation (Prao) montre que de plus en plus de Français et de Françaises se sont emparés de l’outil innovant que constitue la VAE. Ainsi, de 2003 à 2008, le nombre de validation totale est passé de 901 à 2458, soit une augmentation de près de 272 %. C’est dire le succès de cette méthode qui permet aux personnes de valider des acquis et les transformer en diplôme.

L’étude du Prao indique que ce sont les femmes et les actifs qui utilisent le plus la VAE. Ainsi, le taux féminin est passé en 5 ans de 58 à 74 % du public. Rien d’étonnant donc si les certifications en lien avec les métiers des services à la personne ainsi qu’avec les métiers du secrétariat/comptabilité consistent en effet la majorité de la demande de VAE, des métiers où les femmes sont relativement plus présentes que les hommes.






%%HORSTEXTE:%%

Partager

SUJETS ASSOCIÉS
LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

LES SERVICES DE L'USINE NOUVELLE

ARTICLES LES PLUS LUS